Les ingénieurs rétablissent le lien de transport dans le Nord

Date 
Apr 03
Peace River Suspension Bridge

Le ministère de la Défense nationale a assumé la responsabilité de la partie canadienne de la route de l'Alaska de l'époque de la Seconde Guerre mondiale en provenance des États-Unis en avril 1946. Parmi ces nouvelles responsabilités figuraient 1221 milles de l'ancienne route de l'Alaska, 200 milles de routes d'accès à sept terrains d'atterrissage et 120 milles de la portion canadienne de la route d'été jusqu'au port de Haines, en Alaska. Une nouvelle unité - Northwest Highway Maintenance Organization - a été formée et les unités du génie royal canadien de cette unité sont devenues responsables de l'entretien et de la mise à niveau de cette liaison de transport nordique.

Le pont suspendu de Peace River était la pièce maîtresse des ponts de la route de l'Alaska. Cependant, à la fin du 16 octobre 1957, un déplacement du bloc d'ancrage nord provoqua l'effondrement du pont. Cela a fermé l’autoroute et rompu le principal lien routier du Canada avec le nord de la Colombie-Britannique et le Yukon.

Une action immédiate des ingénieurs du réseau routier du Nord-Ouest a rapidement établi une opération de traversier qui a fourni une liaison de transport d'urgence. L'hiver n'étant pas loin, la planification a immédiatement commencé pour fournir une nouvelle liaison routière en tout temps. L'un des premiers projets consistait à convertir le tablier du pont en amont du Pacific Great Eastern Railway en une route à voie unique. De plus, sept milles de route d'accès ont été construits et un passage à faible niveau du pont Bailey de la rivière Pine a été achevé pour se connecter au pont ferroviaire et rétablir la circulation. Malheureusement, ce pont Bailey a été détruit par la glace quelques mois plus tard, ce qui a placé une priorité immédiate sur la nécessité de construire un pont Bailey de haut niveau de remplacement sur la rivière Pine.

La planification de ce pont était déjà en cours et la construction a commencé la première semaine de janvier en plein hiver. La construction des piliers en bois et de la route d'accès a été effectuée par la troupe d'usine du Northwest Highway Maintenance Establishment de janvier à mars. Une troupe du 2e Escadron de campagne ICR à Chilliwack a érigé un pont Bailey à cinq travées triple simple. Achevée fin mars, la nouvelle structure a été ouverte à la circulation avant la débâcle printanière. Avec ses six travées de 100 pieds, c'était le plus long Bailey érigé au Canada par le ministère de la Défense nationale à l'époque.

Le nouveau pont a traité plus de 7 000 véhicules par semaine jusqu'à ce que le pont sur la rivière de la Paix soit rouvert le 9 juillet 1960 - environ trois ans après l'effondrement initial. Une fois de plus, grâce à une bonne planification et à un travail acharné, les ingénieurs se sont montrés à la hauteur et ont maintenu la circulation.