«Double Troubles» Sur la Rivière Rouge

Steele Street Bailey Bridge

Le 15 octobre 1954, l'ouragan HAZEL a inondé la région de Toronto de 21 cm de pluie. Il y a eu des dommages importants et de nombreux ponts ont été emportés, dont deux sur la rivière Rouge à Scarborough. À cette époque, l'accès à la municipalité de Scarborough depuis le nord-est se faisait par les avenues Steeles et Finch sur la Rouge. Les superstructures d'acier de ces ponts avaient été emportées par le torrent.

La municipalité a demandé le remplacement d'urgence de ces ponts. Le dimanche 17 octobre, les unités de la milice de la région du Grand Toronto ont été appelées par le lieutenant-gouverneur pour venir en aide au pouvoir civil. Le 2e Régiment du Génie de campagne, GRC, fut mobilisé à court préavis et fut opérationnel le lundi soir. Lorsque l'ampleur du désastre fut prise en compte, une troupe du 1er Escadron de campagne de l'unité de la Force régulière de Chilliwack, en Colombie-Britannique, a été envoyée par avion pour être déployée selon la situation.

La reconnaissance du pont de l'avenue Steeles avait révélé que les culées étaient toujours solides et que le site convenait à un pont Bailey. Cependant, le site de l'avenue Finch présentait de sérieux défis d'ingénierie, car les culées étaient endommagées. La culée nord était toujours debout mais avait été sérieusement érodée derrière. La culée sud avait été affaiblie et s'était effondrée à plusieurs endroits sur la rive du fleuve. Si elle pouvait être réparée, un pont Bailey «double simple» de 150 pieds pourrait effectivement franchir l'écart.

L'équipement du pont Bailey a été commandé à Ontario Hydro et le remplissage a été organisé à partir de sources municipales. La construction a commencé le 20 octobre et le pont de l'avenue Steeles ouvrit à la circulation l'après-midi suivant. Sur le site de Finch, la troupe du 1er Escadron de campagne, avec l'aide du 2e Régiment du Génie de campagne et d'employés municipaux, débuta aussi le travail le 20 octobre. Par ce moment, la culée nord s’était complètement effondrée, augmentant ainsi l'écart à 190 pieds.

La solution choisie fut de construire un chevalet sur pieux de bois à mi-chemin. Un batteur de pieux fut emprunté d’un chantier de construction local et le bois nécessaire fut obtenu de la municipalité. En travaillant de nuit avec des éclairages, le chevalet fut achevé et le pont ouvrit le 22 octobre. Il fut nommé « Double Troubles » en raison des difficultés vécues pendant le projet.

Ce pont est toujours en service aujourd'hui. Une rangée supplémentaire de poutres à panneaux Bailey a été ajoutée aux fermes d'origine afin d'accommoder la circulation plus intense et la municipalité a remplacé la surface originale de bois par un treillis d'acier. La structure de base du pont et le chevalet à pieux en bois restent tels qu'ils avaient été construits en 1954 et, à l'exception de fermetures mineures pour entretien, la structure est en utilisation continue depuis l'ouragan HAZEL.