Bill Moore

    • Col Bill Moore, CD

    Tout au long de sa (très) longue et (très) enrichissante carrière de 36 ans à titre d’ingénieur militaire canadien, le Col Moore a servi dans la MRC, l’ARC et l’Armée canadienne et au QGDN. Il a, dans le cadre de son service, voyagé partout au Canada et dans le monde entier pour exercer des rôles interarmées, de soutien et opérationnels et accepter diverses nominations d’étatmajor et de commandement.

    Le Col Moore a obtenu un B.Ing. en génie civil au CMR en 1980 et une M.Sc. en planification à l’Université de la Colombie-Britannique en 1990. Il a suivi le cours de commandement et d’étatmajor des Forces terrestres en 1993 et le British Advanced Command and Staff Course en 1999.

    Le Col Moore a servi auprès du 1er Régiment du génie de combat (1 RGC), à l’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC) et ensuite auprès de la 7e Escadre/BFC Ottawa (telle qu’elle était appelée à l’époque). Il a exercé le rôle d’officier du génie construction de la base (OGCB) à la BFC Petawawa ainsi qu’à la BFC Esquimalt. Il a également effectué deux affectations de gestion de projet de construction au QGDN/SMA(IE), la première à titre d’officier de projet et la deuxième en qualité de chef d’équipe de l’Armée. Le Col Moore a exercé le rôle de directeur – Disponibilité opérationnelle de la Force terrestre 6 (Gestion immobilière) et a été le premier directeur – Infrastructure des Forces terrestres au sein de l’état-major de l’Armée canadienne au QGDN, nouvel organisme qu’il a mis sur pied.

    En 2001, le Col Moore était le commandant de la force opérationnelle canadienne participant à l’Opération ADDITION qui faisait partie de la mission des Nations-Unies en Érythrée et en Éthiopie, où il a occupé le poste de Chef des opération, Groupe d’observateurs militaires. Il a exercé le rôle d’ingénieur interarmées, Force opérationnelle interarmées (Pacifique) de février 2006 à juin 2007 et a établi cette nouvelle fonction issue de la Transformation des FC.

    De juin 2007 à juillet 2009, le Col Moore, en qualité de commandant de base de la BFC/USS Petawawa, a assuré un soutien à la formation, l’administration, la prestation de services d’urgence et la réintégration d’environ 3 000 effectifs et leurs familles dans le cadre d’Op ATHENA, Roto 6. Il a ensuite exercé le rôle de commandant du Groupe de soutien des opérations techniques, qui relevait du Commandement du soutien opérationnel du Canada, jusqu’en novembre 2010. Dans le cadre de cette nomination, il a également exercé les fonctions de conseiller de branche pour le génie militaire canadien. Voici les points saillants de cette période : prestation d’un soutien aux Jeux olympiques d’hiver, intervention face au tremblement de terre en Haïti, prestation d’un soutien aux opérations des FC à Kandahar, planification de la transition des opérations des FC en Afghanistan, fermeture dans un bref délai du Camp Mirage et intégration du volet de génération de forces aux capacités de soutien technique général aux opérations nationales et internationales des FC.

    En décembre 2012, le Col Moore a été déployé pendant un an en Afghanistan à titre de directeur des services de consultation pour le groupe consultatif sur l’instruction combinée – Police dans le cadre de la mission d’instruction de l’OTAN – Afghanistan. Dans cette capacité, il a également exercé les fonctions de conseiller principal au commandant du Commandement général de formation de la Police nationale afghane. Il a aidé le commandant à mettre sur pied cette capacité essentielle en prévision de la transition afghane. Depuis son retour, le Col Moore travaille au sein du SMA(IE) à titre de directeur – Planification des biens immobiliers et participe à la planification stratégique du portefeuille immobilier du MDN ainsi qu’à la préparation de la Transformation de la gestion des biens immobiliers au sein du MDN.

    Le Col Moore, son épouse Kathy et leur fils Ryan et Dylan comptent rester dans la région d’Ottawa. Lorsqu’il prendra sa retraite au début juillet, le Col Moore a d’abord l’intention de prendre la route sur sa motocyclette et de s’adonner à la pêche au chalet familial près de Petawawa. Il travaillera par la suite dans la région d’Ottawa.