Exercice UBIQUE 2018

Col Basinger, Dir GRC
Mgen Sirois Chef - Génie militaire
Col Lewis, Dir GC
Publication Date 
11 Apr 2018

Rédaction : Slt Ovens

BS 5 Div C GAGETOWN

Le thème de l’activité d’entraînement cadre de l’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC) de cette année était « Protection, sécurité, engagement » (PSE), la nouvelle politique de défense du Canada et les répercussions qu’elle aura dans les prochaines années sur les militaires et, particulièrement, sur le Service du génie. Quelque 200 personnes ont pris part à l’exercice (Ex) UBIQUE 2018, les 14 et 15 février derniers à la Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div C) Gagetown. Choisi comme lieu de prestation du cours Officier du Génie construction (COGC) 1.2, du cours de base d’officier du Génie (CBOG) 1.2, du cours Régisseur du génie construction et du cours Adjudant de troupe de sapeurs de combat, l’exercice a servi de forum à des discussions sur les difficultés et problèmes actuels de la Branche du Génie militaire canadien (GMC). Plusieurs équipes de commandement provenant de diverses unités de tout le Canada s’y sont rendues pour communiquer leurs vues de ces difficultés et pour donner des conseils à la prochaine génération de chefs du GMC.

JOUR 1 : PSE

Pour lancer la première journée d’exposés, le lieutenant-colonel (Lcol) Honig, commandante de l’EGMFC, a présenté les conférenciers invités et insisté sur l’importance de l’Ex UBIQUE. Les trois grands points de l’exercice qu’elle a dégagés ont été la relation officier-militaire du rang (MR), la possibilité d’interagir avec des haut gradés du GMC et la discussion de sujets courants, comme la politique PSE.

Le brigadier-général (Bgén) (à la retraite) Steve Irwin, colonel commandant du GMC, a été le premier à s’adresser aux classes de diplômés récents, lançant une discussion sur le leadership fondé sur les valeurs au sein du GMC. Il a insisté sur l’importance des valeurs canadiennes dans la formation, afin de former d’excellents dirigeants des Forces armées canadiennes (FAC). Il a donné aux diplômés des conseils pour les inciter à relever tous les défis et à s’investir entièrement tout au long de leur carrière, afin de représenter fièrement le GMC. Le Bgén (à la retraite) Irwin a aussi parlé brièvement de la carrière de certains membres du GMC et a insisté sur l’importance de connaître l’histoire de la Branche.

 

Le major-général (Mgén) Sirois, Chef - Génie militaire des FAC, a parlé de l’unité qui règne chez les ingénieurs de l’Aviation royale canadienne (ARC) et ceux de l’Armée canadienne (AC). Quelle que soit la couleur de leur uniforme, les ingénieurs travaillent ensemble à l’atteinte de buts communs sur les plans tactique, opérationnel et stratégique. Il en a voulu pour exemple le fait que lors des déploiements opérationnels, on attend des ingénieurs de l’ARC et de l’AC qu’ils tiennent le rôle de l’ingénieur, sans égard à l’uniforme qu’ils portent. Le Bgén Horgan, chef d’état-major (CEM) du vice-chef d’état-major de la Défense (VCEMD), a parlé de l’aspect humain de PSE. Il a rappelé les attentes à l’égard des futurs dirigeants quant à la réalisation des nouvelles missions de la politique de défense. Les FAC et le GMC s’efforcent de devenir un groupe de travail plus diversifié qui reflétera mieux la population canadienne actuelle.

JOUR 2 - Séances d’élaboration en atelier

Le deuxième jour de l’Ex UBIQUE, quelques autres invités ont pris la parole avant la dispersion des participants en ateliers de discussion, pendant l’après-midi. Le principal point de discussion de cette journée a été la relation officier-MR. Le Colonel (Col) Basinger, Directeur – Corps du génie royal canadien, et l’Adjudant-chef (Adjuc) Thompson ont donné un excellent exemple de cette notion par leur exposé aux classes de diplômés sur ces relations de l’équipe de commandement et sur l’importance élevée de cultiver une bonne dynamique d’équipe de travail pour bien diriger les opérations modernes. Pendant l’après-midi, chaque classe de diplômés s’est divisée en groupes pour pousser la discussion et pour mieux interagir avec les dirigeants supérieurs avant la fin de l’exercice.

CÉLÉBRATION

La culture du mess a accompagné tout l’exercice. Après le premier jour d’exposés, une séance d’accueil a eu lieu au Mess des officiers du casernement Carleton. Pendant la soirée du deuxième jour, un dîner régimentaire et une réunion de fraternisation ont réjoui tout le monde. Au terme des deux jours de l’exercice, le rassemblement de fin du cours COGC 1.2 a réuni plusieurs diplômés avant leur départ pour leur nouvelles affectations et le début de leur carrière d’officier du Génie construction.

L’EGMFC souhaite remercier tous les conférenciers invités d’avoir pris le temps de se rendre sur place et de s’être adressés aux groupes de diplômés de l’EGMFC ainsi que d’avoir communiqué des vues éclairées aux futurs chefs du génie militaire.

CHIMO!