Chimo! December 2000

Newsletter Cover
Publication Date 
31 Dec 2000

DU CONSEILLER DE LA BRANCHE

1. L'an 2000 tire à sa fin … Ce fut une année de réussites pour notre famille du génie militaire. À un moment où il y a beaucoup d'anxiété vis-à-vis de ce que l'avenir réserve aux Forces canadiennes et à ses ingénieurs, nous pouvons avoir confiance en considérant les succès de notre passé récent. Les exemples de l'excellence continuelle avec laquelle nous soutenons nos commandants opérationnels vont du niveau de préparation de nos ingénieurs pour répondre au bogue du millénaire au début de l'année jusqu'à la préparation de nous ingénieurs pour travailler en Éthiopie à la fin de l'année. Bien sûr, il y a trop d'autres exemples entre les deux pour tout couvrir adéquatement dans un si court article. Peu importe la tâche, peu importe notre implication, vous pouvez être certains que votre contribution à titre individuel ou vos succès à titre d'unité ont été appréciés. Merci!

2. C'est surtout le moment choisi de considérer le groupe de notre famille du génie qui ne peut passer la saison des Fêtes avec leur famille cette année. Dans certains cas, il s'agit d'une malchance trop fréquente; dans d'autres cas, ce sera une première absence. Néanmoins, nos pensées sont avec vous. Plus particulièrement, nos pensées sont aussi avec vos familles qui souffriront de votre absence avec un peu plus d'intensité pendant les vacances. Nous ne pouvons qu'espérer que les unités, centres, etc. donneront la priorité qui est due au soutien des familles.

3. À titre de Branche, nous avons eu une excellente année. Nous ne pouvons que songer à une conclusion appropriée et espérer que nous serons aussi choyés au cours de la nouvelle année. Étant donné notre engagement continuel, cet espoir devient presque une prévision.

4. Au nom de la famille du Génie militaire canadien, du Colonel Commandant (le Brigadier-général Silva), de l'ingénieur senior actif (le major-général Penney), de l'adjudant-chef de la Branche (l'adjudant-chef Lepage), du président de l'Association (M. Keple), je me joins à eux pour vous souhaiter une période des Fêtes reposantes, un Joyeux Noël et une nouvelle année heureuse et prospère. Chimo!

JK Simpson, Colonel Conseiller de la Branche

RECONNAISSANCE PERSONNELLE

5. La famille du Génie militaire canadien présente ses félicitations aux membres suivants qui ont franchi une étape importante dans leur vie depuis le dernier bulletin :

a. Retraites de la Force régulière et de la population active civile :

i. Adjudant RH Getchell - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

b. Promotions :

i. Major MRA Egglefield - Quartier général du Secteur du Québec de la Force terrestre;

ii. Major DW Gowdy - Directeur - Programme de gestion des systèmes de la Force terrestre, Ottawa;

iii. Major AR Jayne - 1 Combat Engineer Regiment Edmonton;

iv. Major BR Mumford - 2 Combat Engineer Regiment Petawawa;

v. Capitaine JJSE Fortin - 5e Régiment du Génie de combat Valcartier;

vi. Lieutenant TP Tran - 1 Combat Engineer Regiment Edmonton;

vii. Adjudant-chef LR Hodgins - 4e Escadre Cold Lake;

viii. Adjudant EJ Brennan - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

ix. Adjudant A Doucet École du Génie militaire des Forces canadiennes;

x. Adjudant NJ Manoukarakis - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

xi. Adjudant SC Wright École du Génie militaire des Forces canadiennes;

xii. Sergent JFH Dupuis - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

xiii. Sergent DC Heath - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

xiv. Sergent JA Wilt - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

xv. Caporal-chef JA Gosse - École du Génie militaire des Forces canadiennes, Musée du Génie militaire du Canada;

xvi. Caporal-chef PF Kyte - École du Génie militaire des Forces canadiennes;

c. Récompenses :

i. Major KW Bailey pour l'octroi de la United States Meritorious Service Medal pour service particulièrement méritoire envers les États-Unis à titre de Chef, Formation de contingence, Division opérationnelle, Civil Engineer Support Agency, Tyndall Air Force Base du 15 juillet 1998 au 26 juin 2000. Les réussites particulièrement louables du Major Bailey ont apporté beaucoup de crédit à lui-même, aux Forces aériennes canadiennes et à la United States Air Force; et

ii. Sergent GT Gombert pour l'octroi de la Mention élogieuse du Commandant du Centre d'instruction au combat pour son travail extraordinaire à titre de représentant environnemental de l'escadron à l'École du Génie militaire des Forces canadiennes. La citation mentionne, "Cette mention élogieuse est décernée pour votre diligence professionnelle, votre superbe initiative et votre dévouement incessant à la préservation de l'environnement et à la protection des intérêts du Centre d'instruction au combat"; et

d. Nominations importantes :

i. Lieutenant-colonel JG Wall à titre de commandant, 1 Combat Engineer Regiment.

In Memorium

6. C'est avec regret que nous annonçons le décès du Major Harold Norman (Andy) Andrews, DFM et Barre. Andy est décédé le 2 septembre 2000.

7. Andy était originellement membre du Royal Engineers mais, trouvant le service en Angleterre 'non excitant' après l'évacuation de Dunkerque, il joignit le Glider Pilot Regiment en 1942. Il est considéré être un des quatre seuls pilotes de planeurs à survivre aux quatre principales opérations impliquant des planeurs en Europe au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

8. Andy reçut la Distinguished Flying Medal pour son courage et son vol de précision lors de l'invasion de la Sicile en 1943. Sa deuxième opération majeure sur le Jour-J avec la 6e Division aéroportée. Pour sa troisième opération à Arnhem, il reçut une barre à sa DFM pour son vol compétent et courageux vers la zone d'atterrissage. Sa dernière opération majeure fut en soutien de la capture de ponts sur la rivière Ijsell, près de Hammikeln, où son planeur se désintégra à l'atterrissage mais aucun des soldats à bord ne fut sérieusement blessé.

9. Andy émigra au Canada en 1953 et joignit le Royal Canadian Engineers où il détint plusieurs postes à Chilliwack et Vancouver.

10. C'est avec regret que nous annonçons le décès du Capitaine Arthur B. Garrison, RCE. Arthur est décédé à Victoria le 1er novembre 2000, dans sa 88e année. Né dans les Prairies, Arthur déménagea à Vancouver et gradua du Britannia High School puis du Vancouver Normal School avec un certificat en enseignement. Il servit avec le RCE au cours de la Deuxième Guerre mondiale, en Afrique du Nord, en Sicile et en Italie, avant d'être démobilisé en 1946.

11. Arthur a travaillé pour B.C. Electric à Vancouver pendant 10 ans et a déménagé ensuite à Victoria avec les Travaux publics de C.-B. et plus tard avec les Autoroutes dans la Branche des ponts jusqu'à sa retraite en 1977. Il était actif dans la Military Engineers' Association of Canada, dans la Légion, United Church, Scout and Guide Movements et avec School Parent Teachers Associations.

12. C'est avec regret que nous annonçons le décès de Clifford Erickson, dernièrement de New Westminster. Clifford est décédé paisiblement le 14 novembre à l'âge de 69 ans 69.

13. C'est avec regret que nous annonçons le décès du Lieutenant-général Henry Lloyd (Jerry) Meuser, OBE, CD. Le lieutenant-général Meuser est décédé le 24 novembre 2000. Le lieutenant Meuser a été nommé au Corps of Royal Canadian Engineers Permanent Active Militia en 1934; en novembre 1936, il fut affecté à la Section géographique de l'État-major général et fut employé pour une mission d'arpentage des Îles de la Reine Charlotte. Il fut en service actif outre-mer pendant la Deuxième Guerre mondiale, initialement comme commandant de 1st Field Company et 1st Field Survey Company. Avec sa promotion à lieutenant-colonel en 1941, il fut nommé Directeur-adjoint Arpentage et commanda la 1st Canadian Army Survey Directorate. En 1945, comme colonel, il fut nommé commandant, 1 Canadian Army Engineer Group et Chef ingénieur intérimaire de la 1re Armée canadienne.

14. Lors de la réorganisation de l'armée canadienne à la fin de la guerre, le colonel Meuser fut nommé premier "Ingénieur en chef" au quartier général de l'armée. Ce poste était initialement désigné Directeur du Génie et le colonel Meuser assuma ce poste de 1944 à 1948. En 1949, le colonel Meuser était le président canadien du Join Sub-committee on Air Photography, Hydrographic Survey and Mapping and Charting, pour le Comité de planification conjoint canadien/américain et 1950 le vit comme Chef d'état-major, Eastern Command. Le brigadier Meuser commanda le Northwest Highway System 1955-1957.

15. De 1958 à 1962, le brigadier Meuser fut Quartier-maître général adjoint pour les Travaux et logements. Ce fut pendant cette période qu'il choisit le colonel Churchill pour être son Directeur adjoint, Travaux (Projets Spéciaux) - avec principale responsabilité pour la conception et la construction du "Diefenbunker". En juin 1963, le major-général Meuser fut nommé Sous-ministre adjoint - Génie de Construction et des propriétés - un poste qu'il conserva après sa retraite de l'armée en 1967.

ACTIVITÉS DES UNITÉS

Changement de Colonel Commandant du GMC

16. Le 23 novembre 2000, au HMCS Carleton, le brigadier-général AC Brown a remis son poste de Colonel Commandant du GMC au brigadier-général THM Silva. Sous le commandement du lieutenant-colonel KW Smith, les membres sur la parade étaient constitués de deux escadrons du Service de cartographie : l'escadron de soutien géomatique de l'unité de soutien du génie et de l'école de cartographie militaire; et d'un escadron composite du génie représentant la grande famille du GMC. L'escadron composite était formé de membres de la force régulière provenant du 2 Combat Engineer Regiment, de la Base Properties Branch de Petawawa, du 5e Régiment de Génie de Combat de Valcartier, des ingénieurs en terrain d'aviation et des pompiers de la 8e Escadre de Trenton et des membres de la force de Réserve du 3 Field Engineer Squadron d'Ottawa.

17. À titre de première tâche officielle, le brigadier-général Silva a eu le plaisir de présenter la Médaille canadienne de service pour le maintien de la paix aux 53 membres éligibles du Service de cartographie ainsi que 4 décorations des Forces canadiennes (CD). Nous remercions le commandant, le sergent-major régimentaire et les membres du Service de cartographie pour l'excellente organisation de cet important événement de la Branche.

18. La journée se termina par un dîner régimentaire réussi où 198 membres de la famille du GMC se sont rassemblé pour souhaiter la bienvenue au brigadier-général Silva dans son nouveau poste. Lors du repas, le major-général KG Penney a mentionné le service de première classe rendu par le brigadier-général Brown à titre de Colonel Commandant du GMC. Les six membres suivants ont aussi été honorés lors du dîner à l'occasion de leur retraite :

a. Brigadier-général CK Ford;

b. Lieutenant-colonel JLAG Dubois;

c. Lieutenant-colonel SA Tracey;

d. Lieutenant-colonel PC Savereux;

e. Major NJ Dorff; et

f. Capitaine MTF Tremblay.

GMC 2003

19. Le Comité organisateur national a été révisé et restructuré pour former un Comité directeur national (CDN GMC 2003) pour mieux tenir compte de la direction de la Branche et des intérêts des divers partenaires. Les rôles du Comité directeur national sont "d'établir la politique et de déterminer la direction stratégique" et pour "promouvoir la vision, la mission et les objectifs" de Génie militaire canadien 2003 (GMC 2003). Le Conseiller de la Branche continuera à présider le CDN. De même que les anciens Colonels Commandants continueront de siéger, les partenaires ou constituants suivants seront représentés au CDN GMC 2003 :

a. La Branche du GMC tout entière tel que représentée par le Colonel Simpson, Conseiller de la Branche du GMC;

b. L'armée tel que représentée par le Colonel Appleton, Directeur - Disponibilité opérationnelle de la Force terrestre;

c. La marine tel que représentée par le Capitaine (M) Preece, N1 Quartier général FMAR(A);

d. La Force aérienne tel que représentée par le Colonel Gosselin, A4 Génie de terrain d'aviation;

e. Les civils du GMC à l'intérieur du MDN tel que représenté par B. DiBartolo, SMA IE;

f. Les honoraires tel que représentés par le brigadier-général Silva, Colonel Commandant du GMC;

g. Les cadets du GMC tel que représenté par l'Honorable W. Kelly, gouverneur de la Ligue des Cadets;

h. Les institutions professionnelles tel que représentées par R. Nicholls, président de DCC; et

i. Les autres Associations du GMC tel que représentées par C. Keple, président de l'Association du GMC.

20. Les personnes suivantes participeront au CDN à titre de membres sans fonctions particulières :

a. Adjudant-chef JVP Lepage, Adjuc du GMC;

b. Major-général (Ret.) GH Spencer; Colonel Commandant du GMC 1978 - 1982;

c. Colonel (Ret.) EA Ballantyne; Colonel Commandant du GMC 1988 - 1991;

d. Major-général (Ret.) NS Freeman; Colonel Commandant du GMC 1991 - 1994;

e. Major-général (Ret.) JA Stewart; Colonel Commandant du GMC 1994 - 1997;

f. Brigadier-général (Ret.) AC Brown; Colonel Commandant du GMC 1997 - 2000;

g. R. Weir, Military Engineer Institute of Canada; et

h. G. Percy, Military Engineers Association of Canada.

21. SC Britton, Directeur général de GMC 2003 et le Brigadier-général CK Ford, Coprésident de la Campagne de financement pour GMC 2003, agiront à titre de membres d'office du CDN.

Mark Isfeld Secondary School

Tel que soumis par le Major B. Pettis (Ret.)

22. La commission scolaire de la Vallée de Comox a annoncé que la nouvelle école secondaire située dans l'actuelle installation de l'école Courtenay Junior, sera nommé Mark R. Isfeld Secondary School .

23. En 1994, le Caporal-chef Mark Isfeld en était à sa troisième mission de maintien de la paix à titre de spécialiste en déminage en Croatie lorsqu'il fut tué par une mine terrestre à l'âge de 31 ans. Les parents de Mark, Brian et Carol Isfeld, ont été résident de Courtenay depuis 1982 et sont actuellement actifs pour l'élimination mondiale des mines terrestres. "Nous sommes honorés que l'école soit nommée d'après notre fils," a indiqué M. Isfeld. "Nous espérons que l'esprit et les idéaux de la jeunesse si chers à Mark seront présent pour tous les étudiants qui fréquenteront l'institution."

24. La présidente du Conseil scolaire, Karen Lawrenson, a indiqué, "Il est important que nous reconnaissions le legs et les rêves des canadiens ordinaires. L'esprit d'assistance envers ces besoins, la promotion de la paix et la réduction des conflits représentés par Mark sont des idéaux merveilleux pour une école."

25. Mark a complété ses études en Nouvelle-Écosse avant de déménager à Edmonton pour travailler comme soudeur. En 1986, à l'âge de 24 ans, il s'enrôla dans les Forces canadiennes. Il faisait partie du 1 Combat Engineer Regiment au moment de l'accident.

26. Au cours de la première mission de Mark en Croatie, il trouva une poupée d'enfant sur une pile de décombres d'une maison bombardée. L'idée de Mark était de fournir des poupées aux enfants des secteurs ravagés par la guerre. Sa mère fabriqua les poupées et Mark les distribua. Après son accident, les soldats les appelèrent "Izzy Dolls" et plusieurs furent fabriquées et distribuées. Mme Isfeld a été nommée Mère à la Croix d'argent et, le Jour du souvenir, elle déposa une couronne à Ottawa au nom de toutes les mères canadiennes.

27. "Il est approprié que le conseil scolaire choisisse de faire cette annonce si proche du Jour du souvenir," a indiqué le Colonel Bill Newman de la BFC Comox. "Le Canada a été et continue d'être activement impliqué dans des missions de maintien de la paix dans des secteurs ravagée par les luttes et les conflits."

28. La nouvelle école ouvrira à l'automne 2001 comme une école pour les niveaux 8-10 et il y aura une cérémonie d'inauguration à ce moment. En septembre 2002, ce sera une école pour niveaux 9-11 et elle complétera la transition aux niveaux 9-12 en septembre 2003 alors qu'elle accueillera environ 750 étudiants.

Service de cartographie

29. Le Centre de coordination de l'information géospatiale (Geospatial Information Coordination Centre - GICC) est la cellule opérationnelle du Service de cartographie et a continué à coordonner les activités de l'unité dans le but de fournir le soutien géomatique aux Forces canadiennes (FC). Le S Carto termine actuellement l'année avec le soutien aux Nations Unies et au déploiement africain d'une autre équipe de soutien géomatique (Geomatics Support Team - GST), cette fois en Érythrée et Éthiopie en soutien à OP ÉCLIPSE. Les produits de cartographie ont été régulièrement distribués en soutien à diverses reconnaissances stratégiques du secteur des opérations tout en assurant que la Force opérationnelle en Afrique orientale (Task Force Eastern Africa - TFEA) reçoive le barème de base de cartes.

30. Plusieurs conflits dans le monde ont dicté la nécessité de produire un certain nombre de produits géomatiques uniques sur une base de réaction rapide pour répondre aux besoins des FC. le lieutenant-colonel KW Smith, commandant du S Carto, a mis en œuvre un "Processus de production immédiate" qui amorce une série d'actions pour le développement d'un ensemble de produits géo "24 heures sur 24/7 jours sur 7 et pour 30 jours". Les produits en 24 heures sont créés en utilisant les meilleures sources disponibles au début d'une opération et consistent habituellement en cartes d'exposé et d'étude du pays. De même, l'ensemble de produits en 7 jours consiste en cartes de planification "vectorielles", en études du pays ou sur mesure ou en plusieurs autres produits qui soutiennent la phase initiale de planification d'une opération. Ceux-ci sont plus précis et détaillés que les produits en 24 heures. Les produits en 30 jours sont généralement des produits tactiques spécifiques à la mission et sont prévus pour emploi en théâtre.

31. Le Service de cartographie a aussi entrepris un programme de révision des cartes des secteurs d'entraînement (CSE). Ce programme de quatre ans assurera que les CSE sont produits numériquement en utilisant le processus de production TAM-2 développé par la section de production numérique. La nécessité de réviser les CSE est devenue importante pour les bases des FC depuis l'amalgamation des secteurs d'entraînement de ces bases. Après avoir réduit le nombre de propriétés immobilières du MDN, il fallait remettre à jour les CSE, incluant les changements de structure. Ce besoin urgent a forcé le S Carto à s'impliquer dans un programme de contrat pour la révision d'un certain nombre de CSE en employant les processus conventionnels de cartographie pour fournir à chaque base des produits SCE utilisables. De même, le programme national VMap de niveau 1 est toujours vivant et a été donné à contrat à Ressources naturelles Canada pour complétion au cours des trois prochaines années.

32. Selon le programme d'entraînement de l'unité, les membres du Service de cartographie ont subit leur entraînement militaire général au champ de tir Connaught, pendant Ex IRON GRID, au cours de la période 23 - 28 octobre 2000. Considérant tous les engagements de déploiement du S Carto, la participation à cet exercice annuel a été impressionnante.

 

École du Génie militaire des Forces canadiennes

33. Au cours d'octobre 2000, le lieutenant-colonel JRGM Verreault, le dernier commandant canadien du Contingent canadien du Centre de déminage au Cambodge (CCCMAC), a présenté un parchemin au Musée du GMC commémorant le soutien du Génie militaire canadien au Centre de déminage au Cambodge. Le parchemin liste tous les membres des FC qui ont prit part à l'engagement de 8 ans du Canada à fournir des spécialistes techniques pour aider à conduire les activités de sensibilisation au danger des mines, à la formation en déminage et à la planification des opérations de déminage sous le Programme de développement des Nations unies au Cambodge. Seule trois copies du parchemin existent - une a été présentée au Roi et à la Reine du Cambodge, un deuxième a été remis au Directeur général du CMAC et cette troisième et dernière copie a été présentée au Musée du GMC.

Base des Forces canadiennes Petawawa

Basé sur un article soumis au Petawawa Post par le Caporal R. Dyke

34. La Troupe de construction du 2 CER s'est déployé au Centre d'instruction de Meaford pour compléter certains projets de secteurs d'instruction. La Troupe de construction s'est déployée le 20 août 2000 et est revenue le 3 novembre. Les projets oupe, un chacun sur les champs de tir t une conduite d'eau de 1,6 km pour comprenaient la construction de deux abris de Vimy et Cambray, un abri à bateau à Vails Point fournir des bornes d'incendie au dépôt de munions. La troupe a aussi été impliquée dans la ations de climatisation et de réfrigération.

35. La troupe de construction est posée de six différents métiers: techniciens en réfrigération, techniciens en ribution électrique, techniciens en oupes électrogènes, techniciens en mberie et chauffage, techniciens en eaux, produits pétroliers et environnement et techniciens en construction. Avec ces métiers, la troupe de construction possède la capacité de concevoir, de construire et de maintenir tout, depuis un camp austère à un petit village, complet avec tous les services publics.

36. La planification pour le Projet Meaford a débuté approximativement en mars. La troupe de construction a effectué une reconnaissance en avril et une fois que le CI Meaford du SCFT eut donné le feu vert, la troupe a bondi en action. Ce fut un peu lent pour compléter le coulage du béton et pour la coordination du soutien de l'équipement lourd, mais une fois que les choses furent lancées, le doux son des marteaux pouvait être entendu dans tout le secteur d'entraînement et il était impossible d'arrêter la troupe de compléter la mission en cours. Tous les projets ont bien été dans toutes les phases de construction. Les charpentiers ont fait leur travail, les électriciens ont posé beaucoup de câbles et les plombiers et Tech EPPE ont étendu une abondance de gros tuyaux. L'équipe mécanique, bien que pas aussi occupée qu'elle aurait aimé, effectua la maintenance et l'installation.

37. Avec le Capitaine Cuming s'occupant des règlements et le Caporal Poulin et le Matelot-chef Alli s'occupant des questions d'équipement de la troupe, les choses s'ajustèrent comme les pièces d'un casse-tête. Les commandants de sites individuels étaient le Caporal-chef Billsborrow pour le hangar à bateau, le Caporal-chef Allaby pour les abris de champ de tir, le Sergent Foster pour le pipeline et les Caporaux-chefs Blackney et MacDonald pour la maintenance et les installations des génératrices et des systèmes de climatisation et de réfrigération. Le Sergent Tracey et le Caporal-chef Desveaux s'occupèrent des aspects électriques pour tous les projets. Le coordonnateur général du projet changea alors que les gens allaient et venaient sur les exercices du DART et en cours. Le projet débuta entre les mains de l'Adjudant Valcourt et du Sergent Passant, passa au Sergent Taric et finalement au Sergent Collings.

38. Le soutien du CI Meaford fut excellent. Ce fut un effort régimentaire pour soutenir ces projets alors que la troupe de construction avait du personnel de l'équipement lourd opérant de l'équipement lourd loué et emprunté en appui de la conduite d'eau. Une section de campagne de la Troupe 4 aida aussi avec la conduite d'eau en effectuant un peu de creusage à l'explosif pour aider à l'excavation de la tranchée. Malgré les conditions difficiles, les obstacles et les défis causés par un manque de véhicules, d'outils et d'équipement et de communication, le moral demeura élevé. Ce bon moral et cet esprit de corps ont amélioré le travail d'équipe et ont permis à la troupe de supporter collectivement les problèmes et les dangers, de surmonter les éléments de Dame Nature et d'agir avec résolution pour compléter chaque travail. L'expertise de notre personnel se révéla dans le produit final. Bien que la troupe soit fortement impliquée à maintenir ses compétences professionnelles, elle ne pouvait négliger ses obligations à maintenir ses compétences militaires et réussit à effectuer le test de conditionnement de combat de 13 km au milieu du projet.

39. Finalement un déploiement réussi et un bon sens d'accomplissement pour tous!

Programme de Bourses du Fond de la Branche

40. Le Fond de la Branche a récemment réinstallé le Programme de bourse d'étude cette année en décernant quatre (normalement trois) bourses de 1 000$ à des parents de membres du Fond de la Branche. Le Programme de bourse du Fond de la Branche a été conçu pour "aider les membres du Fond de la Branche avec des personnes à charge à poursuivre des études post-secondaires… Les récipiendaires de bourses seront choisis sur la base de leur réussite scolaire et générale, en considérant les besoins financiers des individus." Les personnes à charge de tous les membres actuels du Fond de la Branche sont éligibles. Les membres du Fond de la Branche peuvent être des membres actifs ou à la retraite du GMC.

41. Le système de pointage accorde un maximum de : 15 points pour la réussite scolaire; 15 points pour les activités extracurriculaires telles le travail communautaire, les sports ou s'occuper d'une famille; 10 points pour le besoin financier perçu; 5 points pour la participation au Fond de la Branche (basé sur la durée de participation et sur la contribution appropriée); et 5 points pour la "conviction" générée par l'énoncé d'objectif de carrière de 250 mots et sur la candidature en général. Le comité de sélection de 8 personnes était composé de 5 officiers et 2 MR et d'un MR à la retraite qui était membre du comité quand les dernières bourses ont été accordées. Les récipiendaires des bourses variaient d'un conjoint d'un membre, de deux filles et d'un fils d'un caporal, d'un adjudant, d'un major et d'un colonel.

42. La patience de tous les candidats est appréciée alors que le délai pour pleinement considérer le système de pointage et les dossiers a été prolongé puisqu'il s'agissait de la première année du programme. L'horaire indiqué à la Politique intérimaire #03/00 de la Branche du Génie militaire canadien sera en vigueur pour la prochaine année du programme.

Reconnaissance

43. La principale orientation de "Chimo!" est de représenter le personnel de la Branche. La seule limitation à cet objectif est l'information fournie à l'éditeur (le capitaine- adjudant du GMC - la Capitaine Darlene Quinn). Il faut mentionner que "Chimo!" possède plusieurs contributeurs dévoués mais que leur production est loin d'être uniforme. Une fois encore, on demande que toutes les unités/groupes du GMC (Force régulière, Force de Réserve, civils, Associations, etc.) désignent une personne qui peut faire rapport sur les succès du personnel de leur organisation. Nous possédons une importante liste de distribution; c'est une bonne occasion de faire connaître les bonnes nouvelles de votre unité. Chimo.

JK Simpson Colonel

Conseiller de la Branche du Génie militaire canadien