LGen/Lgén C.T. Whitecross, CMM, MSM, CD

    • LGen/Lgén C.T. Whitecross, CMM, MSM, CD

    Le lieutenant-général Chris Whitecross prendra sa retraite des FAC aujourd’hui, le 04 décembre 2020, après plus de 38 ans de service loyal et dévoué au Canada, les Forces Armée Canadienne, et le Génie Royal Canadien. Des messages de félicitations peuvent être envoyés au Lcol House à Sarah.House@forces.gc.ca.

    _________________________________________________________________________

    Le lieutenant-général Chris Whitecross s’est enrôlée dans les Forces canadiennes en 1982, en se joignant au Génie militaire canadien après avoir suivi le Programme des cadets pendant quatre ans. Les différents postes qu’elle a ensuite occupés l’ont menée de l’Allemagne à presque toutes les provinces du Canada. Elle a notamment exercé des fonctions d’état-major comme celles d’A4 – Opérations du Génie de l’air au sein de la 1re Division aérienne du Canada, à Winnipeg; de chef de cabinet du chef d’état-major de la Force aérienne au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa; de directrice – Services généraux (Infrastructure et environnement) pour le compte du sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement); de chef du génie interarmées au sein du Commandement Canada; et de chef d’état-major du sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement).

    Le lieutenant-général Whitecross a également rempli les fonctions de G1/G4 pour les ingénieurs de la Force de protection des Nations Unies (Yougoslavie) pendant son déploiement en ex-République de Yougoslavie; d’officier du génie construction de l’escadre, à Greenwood; de commandant de la 1re Unité du génie construction, à Moncton; de commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord), à Yellowknife; de commandant adjoint du Commandement du soutien opérationnel du Canada, à Ottawa; de sous-chef d’état-major – Communications, QG FIAS, à Kaboul, en Afghanistan; et d’ingénieur militaire en chef des Forces armées canadiennes, au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa. Le lieutenant-général Whitecross détient un baccalauréat en génie chimique de l’Université Queen’s et une maîtrise en études de la défense du Collège militaire royal du Canada (CMR) Kingston. Elle est également diplômée du cours supérieur des études militaires et du cours de commandement et d’état-major, tous deux suivis au Collège des Forces canadiennes. Récipiendaire de l’insigne du Commandeur de l’Ordre du mérite militaire (CMM), elle a également reçu une médaille pour service méritoire de la Défense des États-Unis pour son service au QG FIAS, ainsi qu’une médaille pour service méritoire pour son service à titre de secrétaire générale du Conseil international du sport militaire (CISM). Le lieutenant-général Whitecross a figuré au palmarès des 100 femmes les plus influentes du Canada en 2011, puis en 2016, et elle a reçu le prix Vimy de l’Institut de la Conférence des associations de la défense (ICAD) en 2018.

    En février 2015, le lieutenant-général Whitecross a été nommée commandant de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces canadiennes sur l’inconduite sexuelle, et a exercé les fonctions de commandant du Commandement du personnel militaire à sa promotion au grade de lieutenant-général. En novembre 2016, le lieutenant-général Whitecross a été nommée commandant du Collège de défense de l’OTAN à Rome, en Italie.

    Son conjoint, Ian, et elle ont l'intention de prendre leur retraite au lac Golden, sur la rivière Bonnechere.