Maj JZR Senneville, CD

    • Maj JZR Senneville, CD

    Maj René Senneville, CD prendra sa retraite des Forces armées canadiennes le 22 juin 2015 après plus de 32 années de loyaux et dévoués services au sein des FAC et la Branche du GMC (voir bio ci-jointe)

    Une cérémonie de départ dans la dignité est planifiée au pub Peter Devine (Heart & Crown) située au 73 rue Clarence dans le Marché Byward, Ottawa le 26 juin 2015 à 13h00. Vous êtes priés de confirmer votre présence auprès du BPR, Maj Pier-Augustin Chéné, à Pier-Augustin.Chene@forces.gc.ca APT 19 juin 2015. Messages, anecdotes et photos peuvent être acheminés au BPR APT 24 juin 2015. @forces.gc.ca>

    M. René Senneville s’est joint aux Forces armées canadiennes en 1982 par l’intermédiaire du PFOR. Il a été, par la suite, affecté à l’École du génie militaire des Forces armées canadiennes (1983- 1985). Lors de cette période, il aura eu la chance de suivre un cours d’anglais et d’être affecté à un devoir temporaire d’une année à la base de Borden. @forces.gc.ca>

    De 1986 à 1989, il est affecté à la section du Génie construction de la base d’Ottawa et nommé officier de projet spécial, officier de planification et enfin officier de production. @forces.gc.ca>

    En 1989, le capt Senneville joint la section du Génie construction de la base de Valcartier comme officier de production. À son arrivée, il est immédiatement déployé au plateau du Golan (première guerre du Golfe) où il a eu le privilège d’être officier du génie construction du camp et aussi officier de l’unité de déploiement rapide du camp. @forces.gc.ca>

    En 1994, le capt Senneville part pour le Royaume-Uni « well Wainwright » où un bataillon d’infanterie et un escadron du génie de combat britannique (Gurqua Sqn) s’y entraine annuellement; il devient officier du génie construction et coordinateur des besoins techniques de l’unité britannique participant ainsi à des projets de construction avec l’unité britannique. Il participera également à la tâche de support du 1 CER à Winnipeg lors des inondations. @forces.gc.ca>

    En 1998, promu Major, il joint le 4 ESR comme commandant de l’escadron de l’équipement lourd et participe au déploiement de l’unité en Bosnie comme Officier du COCIM. Durant son déploiement dans l’ancienne Yougoslavie, il supporte des nombreux ONGs au cours de la construction de camps de réfugiés. Il participera à la tâche de support du 4 ESR à St-Jean D’Iberville lors de la crise du verglas (triangle des Bermudes du Nord). @forces.gc.ca>

    Le major Senneville est transféré à Ottawa en 2000 où il y rencontre Chantal. Durant son séjour à Ottawa, il travaillera avec le Commandement Canada où il participa activement en tant qu’Ing (A/ JEng Canada Com) à l’Ops PONTOM et à la planification des Olympiques. Le major Senneville travailla également deux ans, comme Directeur de la Gestion de l’équipement d’appui au combat 3 au DCSEM - Sous Ministre adjoint (Matériels) puis sous le Sous-Chef d’État-Major des FC avant de joindre ADM(IE) en 2014 comme Directeur de projet. @forces.gc.ca>

    Le Major Senneville demeurera à Ottawa, où il entamera une nouvelle carrière encore inconnu mais assurément près de notre sport national. @forces.gc.ca>