Une formation réelle pour de réelles économies

2 CER pouring the Storage Building slab on grade foundation // Le 2RGC coule le béton pour les fondations de l’entrepôt
Publication Date 
20 Apr 2015

En janvier 2014, le Régiment d’opérations spéciales du Canada (ROSC) a demandé à la 1re Unité d’appui du Génie (1 UAG) de concevoir un édifice à bureaux et un entrepôt à la Garnison Petawawa et d’en superviser la construction.

Les édifices seront des installations temporaires, utilisées jusqu’à ce que les installations permanentes du ROSC soient en place. Bien que ce ne soit pas une demande inhabituelle pour la 1 UAG, les délais du ROSC étaient serrés, soit 6 mois pour la conception et 12 mois pour la construction. Pour tirer le maximum des allocations budgétaires minimales, et ce, dans les délais prescrits, il a fallu recourir à une approche directe en matière de conception et employer une main-d’œuvre militaire, puisque les services d’une maind’œuvre contractuelle auraient été trop coûteux. Dans cette optique, on a fait appel au 2e Régiment du génie de combat (2 RGC) de Petawawa.

Les hommes de métier et superviseurs de la Troupe de construction (TC) du 2 RGC avaient hâte de mettre leurs compétences à l’épreuve dans le cadre d’un projet de construction à grande échelle. On emploie des représentants de tous les métiers de la construction et on s’attarde particulièrement sur la FCE du personnel subalterne. D’autres hommes de métier proviennent de bases de partout au Canada pour aider la TC du 2 RGC. Ces projets couvrent un grand nombre d’aspects des besoins en matière de formation professionnels, tout en offrant une formation polyvalente indispensable, puisque les hommes de métier sont tenus de s’appuyer mutuellement sur le chantier.

En août 2014, dès que la 1 UAG a terminé la conception, les spécifications et les commandes de matériaux, les Troupes de construction et d’équipement lourd du 2 RGC ont procédé à l’inauguration du chantier. À la mi-octobre, l’équipe avait installé les services souterrains, coulé le béton pour les fondations et entamé la construction verticale afin de terminer les murs extérieurs avant l’hiver. Pendant cette période, la 1 UAG était tenue d’appuyer l’ouverture du théâtre de l’Op IMPACT. Ce mandat urgent a mis à l’épreuve la débrouillardise de la 1 UAG en ce qui a trait à la gestion d’un projet avec un minimum de ressources. En janvier 2015, l’aménagement intérieur avait commencé, dont le réseau électrique, la plomberie et la finition intérieure. Ces travaux se poursuivent au printemps. L’occupation des deux édifices est prévue pour juillet 2015.

Ces deux projets présentent des défis particuliers pour les hommes de métier et les intervenants. Plus important encore, ils démontrent la capacité du Génie militaire canadien à concevoir, à planifier et à mettre sur pied une importante infrastructure sur nos bases sans dépendre d’entrepreneurs de l’extérieur. Ces projets sont également une excellente occasion de travail pour tous les hommes de métier au sein des FAC. Il faut mentionner tout spécialement l’excellente gestion de la Troupe de construction du 2 RGC et la contribution de l’Adj Warren James de la 1UAG qui a assumé la gestion du projet après que le reste de son Équipe spécialisée du génie ait été déployée dans le cadre de l’Op IMPACT.