Société historique de la BFC Chilliwack Dix-sept ans – Comme le temps passe vite!

The Engineer Vehicle Tactical Sign for WW II (and much of the post-War era //  Symbole tactique des véhicules d’ingénierie pendant la Seconde Guerre mondiale (et pendant une grande partie de l’après-guerre).
Garrison Crossing
The Cenotaph // Le cénotaph
30 CWT CMP Tipper // 30 CWT CMP à benne basculante
The Saluting Base // La plate-forme de réception du salut
Liberator Monument // Monument Liberator
Sapper Park // Parc des sapeurs
Publication Date 
27 Apr 2016

Par l’adjum Jim Harris (à la retraite)

Oui….Dix-sept ans se sont écoulés. Il me semble que c’est hier à peine que l’ancienne BFC Chilliwack fermait ses portes. Le départ de l’EGMFC, du 1 RGC et du musée du GMC ont laissé un immense vide dans le domaine du GMC dans la région de Chilliwack. Afin de remédier à cette perte, la Société historique de la BFC Chilliwack (SHBFCC) a organisé une réunion informelle en octobre 2000 lors d’un déjeuner au café de l’aéroport (avec de la tarte bien sûr!). En avril 2001, la Société a été constituée en un organisme sans but lucratif inscrit auprès de l’Agence du revenu du Canada. Nous avons été très occupés depuis puisque la Société a commencé à recueillir des récits et des artéfacts et à exposer ces derniers afin de conserver et de faire revivre la riche histoire du génie militaire canadien.

Les buts et les objectifs de la SHBFCC sont axés sur la préservation de l’histoire et du patrimoine de la présence militaire dans la communauté de la vallée du Fraser. Une constitution et des règlements fournissent des directives et des orientations sur la préservation et l’exposition des artéfacts militaires pertinents.

Le patrimoine de l’Armée canadienne dans la région de Vedder Crossing remonte à l’école d’instruction en génie de la Seconde Guerre mondiale, laquelle a été établie en avril 1942. La SHBFCC se souvient cependant des dernières contributions de l’organisation des Royal Engineers qui ont commencé dans les années 1860 pendant l’arpentage des frontières canado-américaines et la construction de plusieurs réseaux routiers importants, y compris la Cariboo Trail. À cette époque, des camps ont été construits à Chilliwack et aux environs par ces premiers ingénieurs, et bon nombre de ces soldats s’y sont éventuellement installés et établis, contribuant ainsi au développement des communautés locales.

La Société aide également le public à comprendre les conséquences de la guerre. Bon nombre de nos militaires et de nos anciens combattants en sont une preuve vivante. Nous parlons de ces conséquences et aidons les anciens combattants et leurs familles.

L’établissement de liens avec les collectivités locales fait partie intégrante de notre mission. La Société informe le public sur la façon dont les collectivités civiles et militaires sont devenues au fil des ans une équipe cohésive grâce à la collaboration, ce qui leur a procuré des avantages réciproques.

Dans les environs immédiats de Vedder Crossing, nous nous appuyons sur les réalisations exceptionnelles de la Société immobilière du Canada (SIC), puisqu’elle travaille avec les développeurs afin de réaménager l’ancienne collectivité de logements familiaux en une nouvelle collectivité civile désignée sous le nom de « Garrison Crossing ». Notre Société donne des conseils à la SIC, et elle a placé 29 plaques historiques le long de la promenade du Souvenir afin d’illustrer la vie des années 1940 jusqu’à la fin des années 1990.

Nous sommes très fiers des réalisations de la Société jusqu’à présent, et nous aimerions faire ressortir certaines initiatives :

  • Le départ de l’EGMFC, du 1 RGC et du musée du GMC a laissé un immense vide dans la riche histoire militaire de la région. Notre Société a recueilli des récits et des artéfacts, et elle a exposé ces derniers afin de conserver et de faire revivre cette histoire. Nous conservons et gérons actuellement environ 29 000 artéfacts;
  • Nous avons informé la collectivité locale de cette histoire, souvent en mettant l’accent sur les jeunes. Nous invitons les écoles locales à venir visiter chaque année nos expositions au cours d’une période de cinq jours axée sur le thème « Souvenir ». L’école GW Graham est avec nous depuis le début, et elle présente une excellente pièce jouée par les élèves sur un thème différent chaque année. Pendant cette semaine, nous organisons également un repas d’appréciation des anciens combattants. Cette année marquera le 15e anniversaire de ce programme très fructueux, qui est soutenu par le ministère des Anciens Combattants et financé par une subvention de BC Gaming, des dons individuels et des bénévoles.
  • La Société a la chance d’être logée au Masonic Temple, au 45905, avenue Hocking, à Chilliwack. Nos trois grandes salles d’expositions sont ouvertes au public. Des bénévoles assurent une présence, et l’admission est gratuite. De plus, la 39e Brigade a aménagé une roulotte dans son enceinte qui est accessible pour les travaux très importants de traitement des milliers d’artéfacts qui nous sont généreusement offerts.
  • La Société immobilière du Canada Limitée a été très active dans le cadre du développement des terrains libérés par le gouvernement fédéral, et elle a été extrêmement coopérative avec notre Société et avec les anciens combattants locaux. Elle a également fait preuve d’une grande générosité en offrant du financement et des dons afin de nous soutenir dans les premières années. En contrepartie, nous avons rédigé l’histoire et les récits de la région pour les panneaux d’interprétation le long de la populaire promenade du Souvenir qui serpente l’ancien quartier des logements familiaux, maintenant connu comme le « Garrison Crossing ».
  • Une autre de nos contributions importantes à la collectivité a consisté à aider les Canadiens à établir des liens avec l’histoire militaire de leurs proches. Il s’agissait simplement de rembourser notre dette à l’égard des anciens combattants ou de leurs familles.
  • Il est possible de consulter nos excellents sites instructifs : http://cfbchs.com et http://cfbchs.pastperfectonline.com/

Au fil des ans, les monuments ont occupé une place très élevée sur notre liste de priorités – Nous tentons d’assurer la protection, la sauvegarde et la restauration de ces remarquables souvenirs historiques que le temps tente constamment d’amener dans l’oubli. Certaines de ces restaurations et de ces sauvegardes comprennent notamment :

Le cénotaphe

Après avoir pris en considération la relocalisation du cénotaphe dans le secteur des logements familiaux, nous avons demandé à la Société immobilière du Canada de revoir sa décision et, après de nombreuses réunions, elle a accepté d’accorder plus de ¾ de million de dollars pour la restauration du secteur. Tout compte fait, c’est près de deux millions de dollars qui ont été dépensés dans la restructuration massive du secteur qui conserve maintenant l’intégrité du monument original et du site. Les visites quotidiennes augmentent, et il y a maintenant plus de 3 000 personnes qui se présentent au cénotaphe le jour du Souvenir.

30 CWT CMP à benne basculante

Le slogan de cette initiative était « Every Sapper Needs a Good Dump » (chaque sapeur a besoin d’une bonne benne). Nous avons trouvé un ancien camion canadien à benne basculante de marque Chevrolet datant de la Seconde Guerre mondiale, qui avait été construit à Oshawa (Ontario) pour l’invasion de la Normandie. Il s’est retrouvé à la BFC Chilliwack, et a ensuite été vendu à un chantier forestier local. Il a été abandonné et il était rongé par la rouille lorsqu’on l’a retrouvé. Il a été tendrement ramené à la vie lorsque notre Société l’a acquise alors qu’il avait été partiellement reconstruit. Des dons ont permis de le restaurer entièrement pour l’amener en état de marche, et on peut maintenant l’admirer… Une oeuvre magnifique de l’histoire des sapeurs, laquelle fait souvent partie de nos projets de sensibilisation.

La plate-forme de réception du salut

Cette structure faisait partie à l’origine du programme de restauration de la SIC. On tentait de trouver des parrains lorsque les sapeurs à la retraite ont décidé de s’engager et de prendre le taureau par les cornes. Pendant plus d’un an, la SHBFCC a soutenu cette initiative et a d’abord recueilli une somme de 50 000 $ provenant de la « famille des sapeurs ». Ces dons généreux sont inscrits sur les pierres gravées ornant le devant de ce qu’on appelle maintenant le « monument commémoratif de la BFC Chilliwack ». La SHBFCC s’est engagée à prendre soin de ce monument et à gérer les fonds connexes à perpétuité.

Monument Liberator

En 1945, un bombardier Liberator s’est écrasé dans la montagne Welch dans le champ de tir Cheam, tuant les 11 aviateurs britanniques à son bord. Le monument initial a été retrouvé en mauvais état et il était plutôt inaccessible. Notre Société a joué un rôle de premier plan en aidant le comité organisateur à ériger un nouveau monument accessible. En plus d’offrir beaucoup de conseils, nous avons établi des liens inestimables entre les sapeurs du GMC, lesquels ont été la force motrice qui a escaladé la montagne pour se rendre au lieu de l’écrasement (certains d’entre eux l’ont fait jusqu’à cinq fois), afin de retracer de nombreux artéfacts; ils ont notamment effectué le transport du moteur original par voie aérienne; celui-ci constitue maintenant la pièce centrale du monument. Nos sapeurs ont érigé et jeté les fondements de ce nouveau monument.

Parc des sapeurs

L’un de nos projets en cours est situé à l’extrémité sud du lac Chilliwack. Près de celui-ci se trouvait l’un des camps des Royal Engineers, lesquels ont participé dans les années 1860 à l’établissement de la frontière canado-américaine. À cet endroit, on a découvert un monument destiné aux sapeurs. Nous prévoyons le nettoyer et le restaurer. La « famille des sapeurs » nous a assuré qu’elle fournirait son aide afin de rendre le monument accessible et de le conserver. Nous espérons utiliser les « codes QR » sur une affiche à l’autre parc des sapeurs (consacré au 1RGC) sur l’avenue Young à Chilliwack, afin de diriger les randonneurs et de les inviter à visiter le lac Chilliwack et à se promener dans le parc des sapeurs, là où une autre page d’histoire les attend.

Faire le travail d’un sapeur au salaire d’un sapeur et adorer cela!

Le personnel de la Société historique de la BFC Chilliwack est composé uniquement de bénévoles. Notre loyer annuel s’élève à 6 000 $, et les coûts annuels de l’assurance sont de 2 700 $. Il faut prévoir chaque année près de 800 $ pour la licence relative à l’utilisation de la base de données informatique du programme « PastPerfect » afin d’héberger nos vastes collections et photographies historiques. De plus, il y a de nombreux imprévus – trop nombreux pour les nommer – qui « grugent » nos faibles revenus.

Nous vous invitons à démontrer votre confiance à l’égard de la Société et du bon travail qu’elle effectue en faisant un don à notre organisme de bienfaisance. Il suffit de libeller votre chèque au nom de la SHBFCC et de l’envoyer à l’adresse suivante : SHBFCC, 6760, School Lane, Chilliwack (C.-B.), V2R 2C9. Tous les donateurs de 20 $ ou plus recevront un reçu aux fins de l’impôt, ainsi que notre sincère gratitude.

Si vous préférez faire un don mensuel automatique, veuillez visiter le site http://cfbchs.com et cliquez sur Information dans l’entête … Déroulez l’écran jusqu’à la boîte « Donate Now » (Faire un don) et vous serez amené vers notre page CanaDon. Un reçu aux fins de l’impôt vous sera transmis automatiquement avec nos remerciements.