Sgt Mark Piche CD

    • Sgt Mark Piche, CD

    Après 37 ans de services loyaux et dévoués aux Forces Armées Canadiennes (FAC), l'Artillerie Royale Canadienne et la Branche du Génie Militaire Canadien, le sergent Mark Piche, CD (veuillez voir le biographie attache) a pris sa retraite le 2 Octobre 19. Une cérémonie de départ dans la dignité se tiendra à 1re Unité d’Appui du Génie, 667 promenade Cataraqui Woods, Kingston Ontario, 1300hrs le 25 octobre 2019. Les participants sont priés d’informer le OPI de leur présence prévue au plus tard le 18 octobre 2019. Des anecdotes, des photographies ou des souhaits de retraite peuvent être envoyés au OPI par email.

    OPI: Sgt Robert Larocque, email Robert.larocque3@forces.gc.caor by phone at 613/541-5010 ext 7417


    Le Sgt Mark Piche prendra sa retraite après avoir consacré 37 ans au service de son pays et des Forces Armées Canadiennes.

    Le Sgt Piche s’est enrôlé en juin 1982 en tant que réserviste. Il a tout d’abord joint les Cameron Highlanders de la région d’Ottawa en tant que fantassin. Après quelques années au sein de cette première unité, il décide de faire le grand saut et de joindre les rangs de la force régulière.

    C’est en Juin 1985 qu’il joint l’Artillerie Royale Canadienne. Suite à sa graduation du cours de recrue, il est muté à la BFC Shilo où il entreprendra la première partie de sa carrière de régulier au sein du 1st Regiment Royal Canadian Horse Artillery. Il est tout d’abord affecté à la Batterie G qui, à l’époque, était responsable de l’appui feu indirect à l’aide du canon M-109 de calibre 155mm. En 1987, il fut transféré à la Batterie U et affecté à la section de défense anti-aérienne.

    Suite au démembrement de la Batterie U en 1988, il décide de saisir l’opportunité qui s’offre à lui et il demande un changement de métier vers celui de Technicien en Génération de Pouvoir (EGS Tech). Il est promu au grade de caporal en juin 1989. Par la suite, il est muté à l’ÉGMFC à la BFC Chilliwack en janvier 1990 afin de compléter ses cours de métier. Il compléta son NQ3 en août de la même année et fut muté à la section de Génie de Construction de la BFC Kingston. Lors de ce passage à Chilliwack, le Sgt Piché a également travaillé au 21 EW. C’est après seulement deux ans qu’il est muté de nouveau à la BFC Chilliwack. Il compléta son NQ5 au printemps 1993 durant son emploi au sein de la section de Génie de Construction.

    Il se verra offrir son premier déploiement en 1994 avec la 2 Field Ambulance et se déploiera et participera à la Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR). En 1996, il fut muté à la BFC Petawawa et affecté à la 2 Area Construction Troop. À cette nouvelle unité, il eut l’occasion de participer à plusieurs déploiements. Il fut déployé à deux reprises en Bosnie, soit au printemps 1998 et à l’automne 2000. Entre ces déploiements, il fut promu au grade de Cplc. Il participera également à deux déploiements du DART au Honduras et en Turquie.

    Suite à son retour de Bosnie en septembre 2000, le Sgt Piche fut transféré au 1 Canadian Field Hospital où il passera les trois prochaines années. Durant cette affectation, il compléta plusieurs cours d’appoint qui lui permettront de se spécialiser dans la gestion et la génération de pouvoir à partir des véhicules terrestres. D’avril à juin 2003, le Sgt Piché a complété avec succès le cours de mise-à-niveau NQ5 ainsi que le cours de superviseur NQ6A propre à son métier. Suite à ces cours, le Sgt Piche fut promu à son grade actuel et muté à la BFC North Bay.

    Durant cette affectation, il fut employé au sein de l’équipe électrique du complexe sous-terrain du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD). Il fut déployé à la SFC Alert en mars 2004 pour une durée de 6 mois où il se devait de réparer centrale électrique principale suite à un incendie. À son retour de déploiement, il supportera le déménagement des équipes vers le nouveau complexe sous-terrain. Il se déploiera au Camp Mirage de 2006 à 2007 afin de participer à l’expansion du camp.

    Le Sgt Piche fut encore muté en juillet 2007. Dès son arrivée à la BFC Winnipeg, il fut déployé de nouveau à la SFC Alert laissant derrière lui plusieurs boites de déménagement encore pleines.

    Durant ce déploiement, il fut impliqué dans plusieurs projets notamment la mise-à-niveau de la cuisine et la modernisation des contrôles de la centrale électrique. Son retour de déploiement fut très court. Il retournera en mission à Dubaï, EAU au Camp Mirage en juin 2009 au sein de la cellule des contrats.

    En juillet 2011, il fut muté à la BFC Wainwright où il mit en place une équipe de technicien en génération de pouvoir pour soutenir les besoins de la base. Il participera à l’installation de plusieurs systèmes électriques et effectuera le mentorat d’un bon nombre d’apprentis. Sa dernière mutation fut au printemps 2016 à la BFC Kingston, plus particulièrement au sein de la 1ère unité d’appui du Génie (1 ESU). Durant cette affection, il participera indirectement à plusieurs projets et se déploiera à deux reprises sur des visites d’assistance techniques en Lettonie et en Jamaïque.

    Mark à l’intention de demeurer dans la région de Kingston suite à sa libération. Aux côtés de son épouse Dayna, il planifie continuer de travailler avec la compagnie Nasittuq et retourner à la SFC Alert.