Sapeur Gill Leclair a reçu la Légion d’Honneur

The French National Order of the Legion of Honour is presented to Spr Gill Leclair by the Consul General of France in Montréal, Bruno Clerc. // Leclair a reçu cet honneur des mains du Consul général de France à Montréal, M. Bruno Clerc.</
French Legion of Honour  // La Légion d’Honneur
Publication Date 
18 Mar 2015

Le Génie militaire canadiena le plaisir d’annoncer que le gouvernement français a remis le grade de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur au Sapeur Gill Leclair (à la retraite), le 24 octobre dernier, à l’hôtel de ville de Rouyn-Noranda. M. Leclair a reçu cet honneur des mains du Consul général de France à Montréal, M. Bruno Clerc, devant de nombreux dignitaires, ressortissants français vivant en Abitibi-Témiscamingue ainsi que sa famille. « Je suis très honoré et j’aimerais remercier tout le monde pour la réception. Ça n’arrive pas à tous les jours » commentait M. Leclair.

Dans le cadre d’une initiative lancée par le président de la République, à l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie, 16 vétérans canadiens ayant participé au jour J ont reçu la Légion d’Honneur française. Agé de 90 ans, M. Leclair est l’un des derniers vétérans québécois vivants à avoir participé à la libération de la France et l’Europe. « Le 06 juin 1944, l’opération Overlord marquait le lancement d’une invasion du nord-ouest de l’Europe par les débarquements alliés sur la côte de Normandie. Le Sapeur Gill Leclair, alors âgés de 20 ans, prenait part à ce débarquement. Il faisait partie de ces soldats qui ont participé à la libération de la France. Il doit la vie sauve à une houle très forte qui a conduit sa barge loin du débarquement. Quelques heures plus tard, il participait à la libération de la Belgique et de la Hollande. Il fait partie des valeureux combattants», a précisé Le Consul général de France à Montréal, M. Bruno Clerc.

"D’après M. Leclair, il était un membre de la 5e Compagnie de campagne, du Génie Royal Canadien. Il a débarqué à Bernières-sur-Mer au Jour J+1 avec plusieurs équipements d’ingénieur nécessaires pour appuyer l’avance. Ses tâches durant les premiers jours sur la plage étaient principalement de dégager les mines. Il a participé à l’assaut qui a libéré l’aéroport à Caen."

En 1946, après la guerre, M. Leclair est arrivé avec sa famille à Rouyn-Noranda où il a fait presque toute sa carrière chez Brazeau Transport. Lors de la remise de l’insigne de Chevalier de la Légion d’honneur, il était accompagné de sa femme Cornelia Fielmeg avec laquelle il a fêté récemment 69 ans de mariage.