Passation de Commandement 37 RGC 13 décembre 2014

37 CER Camp Flag
LCol Bruce Parks, CD
LCol Jonathon Penney, CD
Publication Date 
13 May 2015

Comme pour toute organisation, la direction peut changer, mais les principes centraux établis depuis le début doivent rester en place. Les plus grands enjeux et défis liés au commandement d’une unité de réserve peuvent compliquer la tâche même des militaires les plus expérimentés. C’est la capacité de quitter une unité dans une meilleure position qui indique véritablement l’influence d’un commandant. Depuis la mise sur pied du 37e Régiment du génie de combat en mars 2012, le Lcol Bruce Parks a montré à tous les militaires sous son commandement ce que signifie un véritable dévouement et comment un leadership solide a des effets positifs sur tout le Régiment. Il a été en mesure de trouver un équilibre entre sa vie personnelle et une longue carrière dans les Forces armées canadiennes. Il est marié et heureux avec Tamera (Tammy) Campbell, d’Oromocto, et a deux filles, Kristen et Malinda.

Le Lcol Parks détient un baccalauréat en génie chimique du Collège militaire royal. Ses périodes de service initiales ont été à la Section du génie construction de la BFC Gagetown, au 5e Régiment du génie de combat à Valcartier et au 4e Régiment du génie de combat à Lahr, en Allemagne, où il a suivi le Cours de commandement et d’état-major de la Force terrestre canadienne. En 1983, il a servi avec les Nations Unies à Chypre à titre d’ingénieur du contingent canadien.

Une fois promu au grade de major, il a été affecté au QG CFM Montréal en 1987. Pendant l’exercice R.V. 89, il a occupé le poste de G3 du Groupe divisionnaire du génie. Le Lcol Parks a assumé le commandement du 45e Escadron du génie de Sydney, en Nouvelle-Écosse, en 1989. En 1992, il a été affecté au quartier général du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre, à Halifax. Pendant cette affectation, il a passé un tour de service des Nations Unies en Croatie à titre d’ingénieur du groupe de soutien du contingent canadien. Après avoir étudié au Collège de commandement et d’état-major des Forces canadiennes en 1994 et 1995, il a été le chef de cabinet du commandant du Secteur du Centre de la Force terrestre.

Le Lcol Parks a pris le commandement du 4e Régiment d’appui du génie en 1996. Ses deux ans au commandement ont compris des déploiements à Winnipeg pour la crue de la rivière Rouge et à Saint-Jean pour la tempête de verglas. Il a été promu à son grade actuel le 24 juin 1998.

Après une période de service de six mois avec les Nations Unies en Bosnie au Centre d’action antimines à Sarajevo, il a assumé les responsabilités d’ingénieur du secteur au quartier général du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre à Halifax, en Nouvelle-Écosse, en 1999. Quand les responsables du génie du secteur ont déménagé à Gagetown en 2000, le Lcol Parks a assumé le commandement du service du génie construction pour ensuite être nommé chef d’état-major du 3e Groupe de soutien de secteur en août 2004.

Le 16 novembre 2005, le Lcol Parks a été transféré à la Réserve et a occupé le poste de commandant de l’Escadron d’instruction du génie de la réserve jusqu’en février 2007. Il a assumé le commandement du service de l’administration du 3 GSS et les responsabilités du G1 3 GSS de mars 2007 à septembre 2010. Il est ensuite devenu l’officier responsable du projet de mise sur pied du 37 RGC.

Après avoir terminé un déploiement de sept mois à Kaboul, en Afghanistan (Op ATTENTION) en février 2012, le Lcol Parks a assumé le commandement du 37 RGC le 31 mars 2012 et a beaucoup aimé ses 33 mois de commandement. Le Lcol Parks a pris sa retraite de l’Armée canadienne en décembre 2014.

Avec le départ d’un militaire aussi expérimenté et aussi versatile, le 37 RGC avait besoin d’un nouveau commandant qui continuerait de mener l’unité sur la bonne voie. Une des meilleures façons de gagner le respect des troupes est de s’entraîner avec elles et de mener les mêmes combats qui ne peuvent être vus que dans les rangs. Le 37 RGC ne pouvait pas trouver de meilleur successeur que quelqu’un qui a commencé comme soldat et qui, au fil des années, a été en mesure de monter en grade grâce à son travail acharné.

 

Le Lcol Jonathan Penney est né à Saint-John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, et est entré dans le 56e Escadron du Génie à titre de soldat en décembre 1993. À l’été 1994, après son cours de base en génie, il a été promu au grade de sapeur.

Le Lcol Penney est demeuré militaire du rang jusqu’en 2005. En avril 2005, il a été promu de sergent à lieutenant et a obtenu le poste de commandant des troupes en campagne. En avril 2007, il a été promu au grade de capitaine et, en septembre de cette même année, il est devenu un officier à temps plein au sein du 56e Escadron du Génie. Dans ce rôle, il a occupé les postes d’officier des opérations, de capitaine-adjudant et de commandant adjoint.

Le Lcol Penney a été déployé dans le cadre de l’Op LAMA en octobre 2000 dans le cadre des efforts de secours à la suite de l’ouragan Igor, à T.-N.-L., où il a occupé le poste d’officier principal de service. En 2001, il a été affecté à l’Op ATHENA, à Kaboul, en Afghanistan, où il a été le chef de la gestion de la connaissance au sein de la Mission OTAN de formation en Afghanistan.

Il a reçu une mention élogieuse du commandant du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre pour ses efforts pendant l’Op LAMA et une mention élogieuse du commandant de la force opérationnelle pour ses réalisations dans le cadre de l’Op ATHENA.

Le 31 mars 2012, pendant la mise sur pied du 37e Régiment du génie de combat, le Lcol Penney a été nommé commandant du 56e Escadron du Génie.

En août dernier, le Lcol Penney a occupé le poste d’officier des opérations du groupement tactique pendant l’Ex STRIDENT TRACER, l’exercice d’instruction collective de la 5e Division à Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

La carrière civile du Lcol Penney était étayée par sa carrière militaire. En décembre 1999, il a obtenu un diplôme en technique du génie industriel du Collège de l’Atlantique Nord. En janvier 2000, il a été engagé par NewTech Instruments Ltd. à titre de technologue en assurance de la qualité et, en 2005, il était devenu le planificateur de la production pour l’entreprise. En 2007, il a interrompu sa carrière civile pour servir à temps plein au sein du 56e Escadron du Génie. Il est récemment retourné à sa carrière civile et occupe actuellement le poste de spécialiste de la qualité chez GJ Cahill. Le Lcol Penney habite ici à Saint-John’s avec son épouse Patricia et leurs enfants, Jack et Abigail.

Avec le changement de commandement du 37 RGC, l’unité a bien hâte de découvrir comment le LCol Penney peut contribuer. Son expérience et son leadership établiront sans doute un bel avenir pour tous les membres du 37 RGC.