Noveau directeur du service des incendies des Forces Canadiennes (DSIFC)

CME Badge
CFFM Crest
Publication Date 
15 Jun 2005

Le Directeur général génie militaire par intérim (DGGM/PI) est heureux d’annoncer que le maj JGG (Gaétan) Morinville sera nommé au poste de directeur du service des incendies des Forces canadiennes (DSIFC) entrant en vigueur le 18 juin 05. Le maj Morinville replacera le lcol JGM (Marc) Desjardins qui sera nommé au poste de Directeur – Projets de construction et politiques du génie (DPCPG).

Notes biographiques Maj JGG Morinville, CD

Le major Morinville s’est joint aux Forces canadiennes en novembre 1980 à titre de pompier (GPM 651). À la suite de sa formation linguistique et d’un cours de base pour pompiers, il a été posté à la BFC de Shearwater. Suite à une promotion accélérée, il est devenu caporal. Il a effectué un cours d’ouvrier spécialisé en lutte contre les incendies, ainsi qu’un cours de chef subalterne.

En octobre 1985, le major Morinville a été posté au NCSM Iroquois, puis a été promu au grade de caporal-chef en décembre 1985. Il a alors participé à de nombreux exercices, dont une affectation de six mois avec l’OTAN. Pendant son service à bord du NCSM Iroquois, il a suivi des cours d’études secondaires supplémentaires par correspondance, dans le but de soumettre une demande d’admission au Programme de formation universitaire – Militaires du rang, ainsi qu’au programme de génie de la protection contre l'incendie de la University of Maryland College Park aux États-Unis.

En février 1988, il a été admis à ces programmes et, en mai de cette même année, il est devenu élève-officier, et a suivi le cours élémentaire d'officier à Chilliwack, C.-B. En août 1988, il a été posté aux États-Unis, où il a étudié en génie.

Après l’obtention de son diplôme en août 1992, major Morinville est devenu sous-lieutenant, puis a été immédiatement promu au grade de lieutenant, pour ensuite suivre des cours à l’EGMFC à Chilliwack, C.-B, jusqu’en avril 1993, où il a été posté à Ottawa, dans le bureau du directeur du Service des incendies des Forces canadiennes (DSIFC).

En 1995, le major Morinville est devenu capitaine, et est entré au poste de chef des pompiers de la 3e Escadre de Bagotville. Pendant son affectation à Bagotville, il a participé aux interventions d’urgence lors de l’inondation au Saguenay et de la tempête de verglas au Québec. En mars 1998, le major Morinville a été nommé au poste de chef des pompiers de la 1re Division aérienne du Canada. À l’été 2001, il est retourné au bureau du DSIFC pour occuper le poste de chef de la section du Génie de protection incendie.

En janvier 2002, il a été promu à son grade actuel de major. En octobre 2004, le major Morinville a rempli les fonctions de conseiller technique pour la commission d'enquête sur le NCSM Chicoutimi. À l’heure actuelle, il siège au Conseil de direction de l’Association canadienne des chefs de pompiers, et est membre du comité technique de sauvetage et de lutte contre les incendies d'aéronefs de la National Fire Protection Association (NFPA). À compter du mois de juin 2005, le major Morinville occupera le poste de directeur du Service des incendies des Forces canadiennes. Le major Morinville et sa femme Valérie, mariés depuis 21 ans, ont trois enfants, aujourd’hui adolescents : Katia, Amélie et Marc.