MWO/Adjum Eric Rousseau, CD

    • MWO/Adjum Eric Rousseau, CD

    After more than 32 years of loyal and dedicated service to the Canadian Armed Forces (CAF) and the Canadian Military Engineer Branch, MWO Eric
    Rousseau, CD will retire on 18 August 2017 (See bio attached).  A Depart with Dignity Ceremony will take place on the 8 Sep 2017 at building A-4 Base
    Gagetown from 1400hrs - 1600hrs.  Attendees are requested to advise the OPI MWO Bill Lovely of their planned attendance NLT 30 July 2017.  Anecdotes or retirement wishes may be sent to the OPI by email - William.Lovely@forces.gc.ca<mailto:William.Lovely@forces.gc.ca>, 506-422-200 ext 1860.

    L'adjudant-maître Rousseau a joint le Régiment du Saguenay à titre de réserviste à Chicoutimi, Qc le 4 février 1985. Après avoir complété sept ans comme fantassin dont deux tour opérationnelles domestique à Goose Bay au Labrador en 1990 et 1991 et plusieurs cours de métier comme, parachutiste, chef largueur, endoctrinassions aéroporté, mortier 81mm et bien d’autre. Il transfert dans la Force Régulière en tant que sapeur de combat en avril 1993.

    Après avoir gradué de son cour de niveau de qualification 1 (NQ1) en septembre 1993, il a été affecté au 4e Régiment d’appui du génie à Gagetown au Nouveau-Brunswick où il demeurera pendant près de neuf ans. Promu au grade de caporal en décembre 1995 et au grade de caporal-chef juillet 1999, il reçoit plusieurs qualifications dont celui de plongeur de combat ainsi que plusieurs cours de carrière. Il a été employé dans une grande variété de rôles, y compris des opérations mécanisés et légères. L’adjudant-maître Rousseau occupa plusieurs fonctions au sein de l’Unité durant son affectation au Régiment entre autres comme membre de section ainsi que commandant-adjoint de section dans une troupe de campagne et avec la troupe de soutient de ressources.

    Toujours au Nouveau-Brunswick, en juillet 2001 il fut affecté à l’école du génie militaire des Forces canadiennes. Il a été employé comme instructeur dans l’escadron d’instruction du génie de campagne dans la cellule de pontage, de guerre des mines et de démolition et finalement à la section d’entrainement au combat. Sa performance dans l’escadron lui a value sa promotion au grade de sergent ainsi que la mention élogieuse du commandant de l’unité en 2004 pour son leadership et son dévouement. Suite à sa promotion, il fut employé comme instructeur en chef de la cellule de démolition.

    En juillet 2007, il a été réaffecté au 4e Régiment d’appui du génie et fut employé comme sergent de reconnaissance de la troupe de campagne 21. Promu au grade d’adjudant en 2008, il se voie remettre la position de l’adjudant de la troupe 21 au sein du 42e escadron de campagne.

    En juillet 2010, il a été muté au Centre d’Instruction au Combat à l’école de tactique et employé comme instructeur dans la cellule de Neutralisation d’Engin Explosif de Circonstance sur le cours d’Exploiteur Tactique.

    En juillet 2012, promu à son grade actuelle et muté au 5e RGC à Valcartier, Qc, l’adjudant-maître Rousseau fut employé comme sergent-major du 51e escadron campagne ainsi qu’au 53e escadron de spécialistes légère.

    En mai 2014, il est réaffecté à l’école du génie militaire des Forces canadiennes et employé comme officier-adjoint et technicien en explosifs encore une fois dans l’escadron d’instruction du génie de campagne.

    Au cours de sa carrière, l’adjudant-maître Rousseau a participé à plusieurs opérations au niveau national, dont l’inondation du siècle au Manitoba en 1997, la crise du verglas au Québec en 1998 et l’inondation de la rivière St-Jean au Nouveau Brunswick en 2008 ainsi qu'à quatre missions opérationnelles dont la Croatie en 1994, la Bosnie 1999, l’Érétrie 2001 et l'Afghanistan 2009. Il a également reçu la Mention élogieuse du Chef d’états major de la Défense pour son professionnalisme extraordinaire et son mentorat exemplaire de la compagnie ingénieur Afghan ainsi que la Mention élogieuse du Commandement de la Force Opérationnelle Interarmées de l’Afghanistan pour son professionnalisme, initiative et ses compétences de génie extraordinaire.

    L'adjudant-maître Rousseau prend sa retraite des Forces canadiennes après 32 années de service combinées et n’a aucun plan concret autre que de s’occuper de son adorable et patiente femme Iona depuis plus de 26 ans, de son garçon Sébastien et sa femme Amy dont il en est très fier.