Mission accomplie

Op MIRAGE Warehouse
Troops dismantling warehouse
Removing Camp MIRAGE sign
Publication Date 
08 Dec 2010

de La Feuille D'Érable 1 decembre 2010

Une équipe des FC a accompli une mission presque impossible en octobre 2010.

N’ayant disposé que d’un très court délai pour se préparer à son départ, l’équipe a été déployée pour assurer la transition de l’Élément de soutien du théâtre (EST) du golfe Persique aux détachements des nouvelles lignes de communication stratégiques (SLOC) en Europe.

L’équipe de clôture de mission du camp Mirage (ECMCM) avait été mise sur pied par le Commandement du soutien opérationnel du Canada (COMSOCAN). Ses membres provenaient principalement du groupe de soutien interarmées des FC (GSIFC) à Kingston, en Ontario.

Commandée par le Lieutenant-colonel Ghislain Sauvé, l’ECMCM, composée d’une soixantaine de membres, a rapidement déplacé les ressources des FC des installations de l’EST au camp Mirage à celles des détachements de SLOC à Chypre et en Allemagne. L’équipe a également participé à l’envoi du matériel appartenant à l’unité aérienne tactique à destination de l’aérodrome de Kandahar.

Le Lcol Sauvé s’est dit fort impressionné par la rapidité à laquelle la mission a été accomplie. « La tâche était exigeante, tant sur les plans physique qu’émotif, mais l’équipe l’a accomplie admirablement », affirme-t-il. « Nous avons planifié l’opération de notre mieux et nous avons adapté le plan au fil de l’opération afin de respecter l’échéancier. Ce départ devait se faire de façon ordonnée, digne et professionnelle. Compte tenu du court délai qu’on nous avait donné pour nous préparer, je crois que nous avons réussi à la perfection. »

Le lieutenant-colonel a travaillé en étroite collaboration avec le commandant de l’EST pour faire en sorte que le transfert des ressources humaines et matérielles du camp Mirage aux nouveaux détachements se déroule sans heurt.

L’ECMCM a coordonné l’interruption progressive des services de manière à ce que l’EST puisse continuer à fournir un soutien de qualité à la mission en Afghanistan, à établir la liaison avec les hauts représentants du pays hôte afin d’obtenir les autorisations diplomatiques pour les déplacements et à effectuer les dernières inspections avant le départ.

L’ECMCM était chargée du déplacement vers l’Afghanistan des choses essentielles, telles que les vivres, les munitions et l’équipement de protection, du démantèlement de l’infrastructure, dont les abris Sprung, et du transfert ou du stockage des conteneurs maritimes, de l’équipement informatique (écrans, ordinateurs, etc.), des commodités, dont les réfrigérateurs et l’équipement de conditionnement physique, et d’autres ressources matérielles des FC.

Le matériel qui n’était pas nécessaire à la poursuite de la mission a été détruit de façon appropriée ou on l’a expédié au Canada par transport aérien stratégique ou par transport maritime commercial à bord de porte-conteneurs.

Le Lcol Tom Dunne, commandant de l’EST, se dit très impressionné par le travail effectué afin de fermer le camp aussi rapidement. « Je suis profondément fier des gens avec qui j’ai travaillé ici, au camp Mirage, et tout aussi fier de l’effort collectif déployé dans le cadre des opérations de fermeture du camp », affirme-t-il. « On nous avait confié le mandat de fermer le camp et tout le monde ici a contribué à la réalisation de cette tâche très difficile. »

Tous les déplacements ont été effectués dans le délai prévu de moins d’un mois et l’opération s’est terminée par le démantèlement d’un monument aux soldats tombés au combat, suivi d’une cérémonie de clôture remplie d’émotions en présence du personnel des FC et des forces alliées.