Major-Général Karl McQuillan, OMM, CD, PEng

Major-General Karl McQuillan, OMM, CD

Né à Belfast, Irlande du Nord, en 1961, le major-général McQuillan a grandi à Mount Albert, en Ontario. Il s'enrôlé dans les Forces canadiennes en 1980 et fréquente le collège militaire royal du Canada à Kingston, en Ontario, où il a obtient, en 1984, un baccalauréat en génie civil, puis, termine son instruction de base en génie militaire, en 1985.

Sa première affectation le mène à la base des Forces canadiennes à Kingston, dans la section de Génie construction. Il y exerce les fonctions de commandant à tous les niveaux, de la troupe au régiment, au sein du 2ͤ Régiment du génie de combat, faisant partie de la Force de service spécial et du 2ͤ Groupe-brigade mécanisé du Canada. Il commande le régiment de 2002 à 2004. Il commande le 2ͤ Groupe de soutien de secteur (2008-2010), puis est nommé commandant adjoint de la 1re Division de cavalerie de l'armée américaine et commandant adjoint de la Force opérationnelle interarmées multinationale 1 (FOIM-1) du Commandement régional - Est, de la Force internationale d'assistance et de sécurité (FIAS) en Afghanistan (2011-2012).

Le major-général McQuillan occupe plusieurs postes opérationnels au niveau de l'état-major : d’abord, auprès du Quartier général du Commandement de la Force terrestre (QG CFT) (1992-1994), puis dans l'État-major interarmées stratégique (1999-2000). Il est chef d'état-major (CEM) du QG de la Brigade multinationale à Kaboul (QG BMK) de la FIAS (2003-2004). Il a été directeur de l’état-major du Commandement de la Force interarmées de l’OTAN à Brunssum, aux Pays-Bas (2005-2008). Il est ensuite le CEM adjoint du Commandement de la force expéditionnaire responsable des opérations en Asie du Sud-Ouest, en 2010. Dans le cadre de ses autres affectations, il rédige des documents de doctrine au QG CFT et il est le G1 du QG Secteur central de la force terrestre. Enfin, il assume des fonctions d’instruction et de direction au niveau de l’état-major, dont : une affectation d'échange au 12ᵉ Régiment de l'École royale du génie militaire, en Angleterre (1990-1992) où ses fonctions d'enseignement inclus ingénieur soutien aux opérations aériennes - hélicoptère, jet Harrier, et de la réparation des dommages aérodrome, à l'École du génie militaire des Forces canadiennes (1995-1996), et le collège du commandement et d'état-major de la Force terrestre (2004-2005). Avant son affectation actuelle il est le CEM opérations armée (2012-2015).

Le major-général McQuillan obtient au cours de sa carrière plusieurs affectations opérationnelles à l’étranger, notamment comme conseiller technique au Centre cambodgien de déminage (1994-1995), comme commandant de l'escadron du génie au sein du groupement tactique du 1er Bataillon, The Royal Canadian Regiment (RCR) avec l'OTAN, en Bosnie (1998), comme CEM du QG BMK dans le cadre du déploiement mentionné plus haut en Afghanistan (2003-2004) et comme général commandant adjoint – Développement de la FOIM-1 (QG de la 1ère Division de Cavalerie), en Afghanistan. Au pays, il participe à différentes opérations d’aide aux autorités civiles, notamment comme commandant de l'Escadron d'appui du génie du groupement de bataillon, 1ᵉͬ RCR pendant l'Opération Akwesasne (1990).

Le major-général McQuillan est diplômé du Collège de commandement et d’état-major de l’armée canadienne, du Collège des Forces canadiennes (cours de commandement et d'état-major interarmées) et de l’Army War College des Etats-Unis, où il a obtenu un diplôme d’études supérieures spécialisées en études stratégiques. Il détient le titre d’ingénieur professionnel agréé de la province d'Ontario. Le major-général McQuillan est marié à Elizabeth McQuillan (née Rattray) de Kingston, en Ontario, avec qui a deux enfants maintenant adultes, Megan et Grady.