La démolition de l’Abattoir

The Abatoir // L’Abattoir
After the Blast // Après l’explosion
The Abatoir SIte After Remediation // Après l’assainissement du site
Boreholiing // Des membres de la troupe creusent des trous de forage
Spr Lelacheur and MCpl Porter attach cutting charges to a support // Le Sap Lelacheur et le Cplc Porter installent les charges explosives coupantes
Des membres de la troupe remplissent des trous de forage
Publication Date 
13 May 2015

L’Abattoir a été construit en 1935 pour contrôler la population de bisons dans le Buffalo National Park. Depuis la fermeture du parc en 1940 et le transfert du terrain au MDN, l’Abattoir a souvent servi de point d’intérêt, d’abri pour les troupes en patrouille, de poste de commandement et de cible. La BFC Wainwright a déclaré que l’édifice représentait un risque pour la sécurité et a demandé au 1 RGC de le détruire en 2014. Quoi de mieux pour faire disparaître un édifice qu’une grande quantité de C4? Et donc, le 10 mars 2015, la 4e Troupe du 12e Escadron de campagne (1 RGC) s’est rendue à la BFC Wainwright pour démolir l’Abattoir.

Profitant du temps anormalement chaud pour la saison, les membres de la troupe se sont rendus sur le site de l’édifice le matin du 11 mars. Au début, ils ont utilisé des remorques SOHR, des concasseurs hydrauliques et des outils à main pour dégager la terre gelée qui s’était accumulée à l’intérieur de l’édifice. Pendant ce temps, une partie de la troupe a marqué l’emplacement des trous à forage où seraient insérés les explosifs. Deux équipes ont ensuite creusé les trous de forage. Une compétition amicale s’en est suivie durant laquelle une des équipes a réussi à creuser 26 trous de forage en moins de 26 minutes. Grâce au bon travail accompli le premier jour, le deuxième jour a été plus court. Les membres de la troupe ont vérifié de nouveau l’emplacement des charges et ont fait passé un câble de destruction jusqu’au pas de tir.

Le 13 mars était le jour de la démolition. La troupe s’est rendue sur le site tôt le matin pour profiter pleinement des heures de travail disponibles. Deux équipes ont commencé à préparer les explosifs qui seraient installés par une troisième équipe. Des membres de la troupe ont également calculé le temps de marche nécessaire pour se rendre à la zone de sécurité et ont remplis les trous à forage avec du C4. Lorsque le cmdt U et le cmdt Cie sont arrivés, tous les explosifs étaient en place et les trous de forage bouchés. L’équipe reliait les câbles au circuit de mis à feu complexe. Elle s’est ensuite rendue dans la zone de sécurité, pendant que l’équipe de mise à feu se préparait à démolir l’édifice. L’explosion a engendré un énorme nuage de poussière et de débris et a été entendue jusqu’à la BFC Wainwright, à 35 km de là. Après avoir obtenu le feu vert de l’O Sécur Tir, les membres de la troupe sont retournés sur le site pour admirer leur travail. Ils ont pu confirmer que 460 blocs de C4 étaient suffisants pour réduire l’Abattoir en une montagne de gravats.

Bien que la majorité des membres de la troupe soit retournée à Edmonton le 14 mars, le QG de la troupe et une petite équipe sont restés derrière pour procéder à l’assainissement du site, avec l’appui de la Troupe d’équipement lourd du 1 RGC. Les conducteurs d’équipement lourd ont tôt fait de dégager ce qui restait de l’Abattoir, transportant des douzaines de chargements de débris dans des camions à benne. Le jeudi 19 mars, il ne restait plus aucune trace de la structure qui avait été construite à cet endroit près de 80 années auparavant.