L’ARC remporte un prix d’ingénierie soulignant l’excellence en environnement

Major Chris Greaves, Mr. John Clark and Mr. Ronald Kent
Publication Date 
10 Jun 2014

Par  David Elias

L’ARC remporte un prix d’ingénierie soulignant l’excellence en environnement Article de nouvelles / Le 29 mai 2014 Par David Elias Le major Chris Greaves (à gauche) et M. Ronald Kent (à droite), de Stantec Architecture Ltd., reçoivent un prix d’excellence en environnement de M. John Clark, de la Northwest Territories and Nunavut Association of Professional Engineers and Geoscientists (NAPEG), le 15 mai 2014. Le prix vise à récompenser une solution novatrice pour le traitement des eaux usées dans le milieu exigeant que constitue la Station des Forces canadiennes Alert située au Nunavut. Le major Greaves, officier du génie construction de la base dans la Force opérationnelle interarmées (Nord), à Yellowknife (Territoires du Nord Ouest ), a accepté le prix au nom de la 1re Division aérienne du Canada.

Une équipe, formée d’ingénieurs de l’Aviation royale canadienne relevant du Quartier général de la 1re Division aérienne du Canada à Winnipeg (Manitoba) et d’employés de Stantec Consulting, a remporté un prix d’excellence en environnement pour son travail à la Station des Forces canadiennes Alert située au Nunavut, à l’extrémité nord de l’île d’Ellesmere.

Le prix a été décerné le 15 mai 2014 par la Northwest Territories and Nunavut Association of Professional Engineers and Geoscientists au cours d’une cérémonie tenue à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).

L’association a reconnu la valeur du système de traitement des eaux usées installé à la Station des Forces canadiennes Alert, qui consiste en un marais artificiel unique au monde, étant donné la haute altitude à laquelle il se trouve.

La citation se lit ainsi : [traduction] « En reconnaissance de l’excellence sur le plan environnemental du système de marais artificiels utilisé pour le traitement des eaux à la SFC Alert – une démonstration pratique des solutions possibles de traitement dans l’Extrême-Arctique, qui réussit à dépasser les critères de conception et de rendement dans un milieu difficile et des circonstances contraignantes. ».

Le projet, qui a commencé en 2010, comprend un système d’écoulement de surface en terrasses, conçu par Stantec, qui a donné lieu à la création d’une zone humide arctique. Le système permet de traiter les eaux usées de la SFC Alert et sert de projet pilote pour d’autres communautés de l’Arctique.

« Notre personnel se consacre à l’excellence scientifique et technique dans l’Arctique, et nous sommes fiers des hommes et des femmes qui ont participé au projet », a déclaré le major-général Pierre St-Amand, commandant de la 1re Division aérienne du Canada.