Knokke-Heist 2012 – 39e Promenade annuelle de la libération canadienne

Publication Date 
29 Nov 2012
Rédigé par le major Dan Kucherhan
 
Il y a plus de soixante-sept ans de cela, la communauté de Knokke-Heist, située sur la frontière néerlandaise, près de la côte de la mer du Nord, était occupée par l’Allemagne depuis le début de la Seconde Guerre mondiale. En 1944, au cours de l’opération Switchback, les Forces alliées ont reçu l’ordre de reprendre le contrôle de la côte Est de la Belgique, de la Zélande et des îles de Walcheren et Zuid-Beveland, et ce, afin de permettre l’accès au port d’Anvers,
qui a été le premier port important à être repris, intact, par les Forces alliées. L’utilisation du port d’Anvers était vitale pour diminuer la longue chaîne logistique qui s’étendait jusqu’aux plages de la Normandie et pour préparer l’invasion de l’Allemagne. À l’automne de 1944, les pluies torrentielles ont transformé la pittoresque campagne européenne en un véritable bourbier, rendant les déplacements et la capacité de survie extrêmement difficiles. Au début de novembre, après cinq ans d’occupation allemande, toute la région a été libérée par des militaires canadiens et polonais et plus de 6 000 militaires canadiens ont été blessés. Les résidents n’ont pas oublié le sacrifice de leurs courageux libérateurs!
 
La Promenade de la libération canadienne est une célébration annuelle qui souligne l’un des événements les plus importants de l’histoire canadienne : la libération de l’estuaire de l’Escaut par la Première armée canadienne à l’automne de 1944. Dans son numéro d’octobre 2012, la revue Légion a classé cet événement parmi les douze événements militaires les plus importants du Canada, qui est toutefois assez peu connu des Canadiens. Cette populaire activité automnale attire dans la région des milliers d’amateurs de plein air et de personnalités locales qui souhaitent revivre la ferveur du retour de la liberté. Parmi les principales activités tenues lors de ces trois jours de célébration, on compte notamment quelques cérémonies commémoratives solennelles dans quelques petites villes, de même qu’au cimetière canadien, une visite de deux remarquables musées de la guerre, et, enfin, une promenade d’une journée, de 33 kilomètres, dans certaines villes des Pays-Bas et du nord de la Belgique.
 
La 39e Promenade de la libération de Knokke-Heist a eu lieu du 2 au 4 novembre 2012, et un contingent de 30 militaires, dirigé par le Lcol Stewart Beal, représentait les Forces canadiennes en Europe. L’événement a également accueilli des professeurs et des élèves de l’école secondaire AFNORTH, de même que plusieurs membres de la famille de la communauté de triple frontière. Parmi les dignitaires présents : Denis Robert – ambassadeur du Royaume de Belgique et ambassadeur désigné du Grand-Duché de Luxembourg, de même que le brigadier-général Jorgensen du QG FOI à Brunssum.
 
Dans l’ensemble, les activités de cette année ont connu un grand succès, grâce à la participation de plusieurs coordonnateurs d’événements et du personnel de soutien. Un adieu chaleureux et de sincères remerciements à l’organisateur principal de la Promenade annuelle de la libération canadienne au cours des 38 dernières années, le conseiller municipal de la ville de Knokke, M. Danny Lannoy, qui prend sa retraite cette année, mais qui a promis de continuer à se joindre à ses amis canadiens pour effectuer la promenade annuelle de 33 kilomètres pour de nombreuses années à venir.