Un Investissement dans la Jeunesse au Canada

Sapper Apprentices on Parade

En 1953, l'Armée canadienne a présenté un plan visant à offrir une carrière militaire aux jeunes hommes âgés de 16 à 17 ans. Ce « programme d’apprenti soldat » visait à relever les défis du personnel de l’Armée dans l’après-guerre et à faire en sorte qu’il y ait une base solide de soldats et de chefs talentueux au niveau des sous-officiers supérieurs. Le programme de deux ans dispensait une formation dans des métiers spécialisés tout en améliorant les qualifications académiques du soldat. Dans le cadre de leur formation d'apprenti sapeur, le Génie royal canadien a géré un des programmes ayant le plus de succès parmi ceux des huit corps de l’Armée participants.

Un escadron de formation des apprentis a été mis sur pied à l'École royale canadienne du génie militaire pour dispenser la formation académique. L'escadron était composé d'enseignants civils et d'instructeurs militaires soigneusement sélectionnés. Ils étaient excellents pour s’assurer que leurs élèves rencontrent les attentes, en encourageant, en inculquant l’initiative, en disciplinant au besoin et, à plus d’une occasion, en étant « maman et papa » pour certains adolescents si éloignés de leur domicile.

Les recrues devaient avoir au moins une 8e année, être en bonne forme physique et répondre à d'autres critères de sélection. Ils étaient enrôlés pour sept ans mais pouvaient demander leur libération après cinq ans. Les apprentis francophones recevaient l’instruction au Québec pour leur première année et rejoignaient les autres participants au cours de leur deuxième année à l'École royale canadienne du génie militaire à Chilliwack.

Au cours de leurs deux premières années de formation, la moitié de leur journée était consacrée au programme académique tandis que le reste de la journée était consacré à la formation militaire. Les diplômés obtenaient ensuite une immatriculation, mineure ou majeure, en mathématiques, en sciences et en anglais et pouvaient recevoir un diplôme s'ils réussissaient l'examen d'accréditation de la Colombie-Britannique.

847 personnes ont participé à ce programme sur quatorze cycles. Les premiers participants ont commencé leur formation en 1953 et les derniers ont obtenu leur diplôme en 1968. Ils ont suivi divers cours de métiers et beaucoup ont d’abord été affectés à des sections du génie de construction. D'autres ont entrepris des carrières comme ingénieurs de campagne et ont été affectés à des escadrons de campagne de l’Armée.

En raison de leurs compétences et de leur instruction, on s’attendait à ce que la plupart d’entre eux atteignent au moins le grade de sergent. Toutefois, beaucoup ont atteint le grade d'adjudant-maître ou d'adjudant-chef. Parmi les 564 diplômés, beaucoup se sont distingués dans des carrières militaires et civiles. Plusieurs ont obtenu leur brevet d’officier décerné par la Couronne et sont devenus officiers. Un, à sa retraite, était brigadier-général.

Vingt-cinq ans après que le dernier apprenti ait reçu son diplôme, les apprentis-sapeurs étaient très bien représentés chez les membres du rang de grade supérieur du Génie militaire canadien.

Le programme des apprentis soldats s'est avéré une grande réussite, procurant de jeunes chefs à l'Armée de terre et a offert un avenir prometteur à de nombreux hommes canadiens dans leur carrière militaire et / ou civile.

Regardez un compte de première main de notre vidéothèque (en anglais seulement)  The Sapper Apprentice Programme - CWO Gerry Duguid (Ret'd)