Ex-sapeur, Gendarme Curtis Barrett, reçoit l'Étoile du courage

Le Gendarme de la GRC, Curtis Barrett, de Chelsea, Québec, reçoit l’Étoile du courage du Gouverneur général David Johnston lors de la cérémonie pour les décorations pour actes de bravoure à Rideau Hall, à Ottawa le vendredi 28 octobre 2016. (Fred Chartrand / THE CANADIAN PRESS)
Publication Date 
03 Nov 2016

Curtis Barrett s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes à l’année 2000 et a servi comme sapeur de combat avec le 2e Régiment de Génie de combat de Petawawa jusqu’en 2004 avant de joindre la Gendarmerie royale du Canada (GRC).  

Le 28 octobre 2016, le Gendarme Barrett a reçu l’Étoile du courage de son Excellence le très honorable David Johnston, Gouverneur général du Canada.

Créées en 1972, les décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver ou de protéger une autre personne. La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses; l’Étoile du courage (É.C.), des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses; et la Médaille de la bravoure (M.B.), des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

Le citations de Gendarme Barrett lis: 

Le 22 octobre 2014, des membres des Services de sécurité de la Chambre des communes et de la GRC ont contribué à arrêter un homme armé qui avait pris d’assaut l’édifice du Centre de la Colline du Parlement à Ottawa, en Ontario. En poste à l’entrée, l’agent Son a aperçu un homme pénétrer dans l’édifice en dissimulant une carabine. L’agent s’est précipité pour saisir l’arme à feu, qui s’est déchargée et l’a atteint à la jambe. Attirés dans la Rotonde par le bruit, le caporal Malo et l’agent Thom se sont mis à l’abri et ont échangé quelques coups de feu avec le tireur, après son entrée dans l’édifice. L’agent Létourneau a poursuivi le tireur dans le Hall d’honneur, vers la Bibliothèque du Parlement, et a tiré dans sa direction à plusieurs reprises. Le sergent de la GRC Rozon, le caporal Daigle et les gendarmes Barrett, Bergeron, Bubelis, Célestin, Fraser, Marcoux, Palmer, Ruest et Waye, qui s’étaient rassemblés devant la tour de la Paix, ont pénétré dans l’édifice du Centre. Avec l’aide de leurs collègues, le sergent Rozon, le caporal Daigle et les gendarmes Barrett et Fraser ont procedé à une manœuvre tactique (DRAI) et ont envahi le Hall d’honneur. Informé que le tireur était acculé dans une alcôve menant à la Bibliothèque, le sergent d’armes Vickers s’est jeté sur le sol devant lui et a fait feu. Le gendarme Barrett s’est deplacé en direction du tireur, faisant feu lui aussi. Les actions collectives de ces 16 personnes ont permis de mettre fin à l’incident en moins de trois minutes et d’éviter de nouvelles tragédies.