Cpl James McAlpine, CD (Ret'd)

    • Cpl James McAlpine, CD
    • CME Badge
    • Cpl James McAlpine, CD Headstone, Beechwood Cemetery, Ottawa, ON

    James McAlpine est né le 28 mai 1979 à Oromocto et est décédé le 8 février 2011.

    Il laisse dans le deuil son épouse, Jessica ainsi que son enfant à naître, ses deux frères et ses parents. Son père étant un officier de l'artillerie, James a déménagé à plusieurs reprises durant son enfance, mais comme la majorité de sa famille habite à Ottawa, il a toujours considérer la Région de la Capitale Nationale comme étant son chez-lui.

    Pendant plusieurs années, James s'est familiarisé à plusieurs sports, mais ses deux passions étaient le hockey et le football. Il a joué au hockey à des niveaux compétitifs jusqu'à l'âge de 17 ans et il a continué sa carrière de hockeyeur avec l'équipe de son bataillon à Valcartier.

    James s'est joint aux Forces canadiennes le 2 septembre 1998 au centre de recrutement d'Ottawa à l'âge de 19 ans. Son choix s'est orienté vers l'infanterie. Après avoir complété la formation de base à Saint-Jean, il a été muté au centre d'instruction à Valcartier pour sa formation de fantassin. Après avoir gradué, il s'est joint au 2e Bataillon du Royal 22e Régiment. Après avoir été promu au rang de sergent en décembre 2007, il a été transféré du peloton de reconnaissance à un peloton d'infanterie. Il se comptait chanceux d'avoir passé toute sa carrière de fantassin au sein de la même unité, ce qui lui a permis de connaître la plupart des membres du bataillon.

    James a été déployé à plusieurs reprises, entre autre en Bosnie-Herzégovine, avec la roto 10 d'Op PALLADIUM, en 2002, et en Afghanistan avec l'Op ARCHER en 2006 et 2007. Durant cette mission, il était cantonné à Kandahar avec l'ELMO. James était fier de l'expérience qu'il a acquis pendant cette mission, particulièrement en ayant travaillé, vécu et combattu avec l'Armée Nationale Afghane. La géographie et les sciences appliquées ont toujours intéressé James et l'ont amené à apprendre et à exceller dans son nouveau métier. Il cherchait constamment à se dépasser. Il avait à coeur de partager son expérience avec ceux qui n'avaient pas été exposés à la vie militaire. James appréciait et respectait les changements et les défis qui lui étaient présentés et s'adaptait pour mieux les surmonter.

    Que ce soit lorsqu'il était au bataillon ou au S Carto, James aimait ses camarades de travail. L'armée était pour lui une grande famille. Il était fier de son métier et cherchait toujours à se dépasser peu importe les tâches et les défis que ses supérieurs lui attribuaient.