Conférence nationale: un grand succès

CMEA Crest
Publication Date 
04 Dec 2018

Par David Burke, Directeur exécutif​ AGMC

La semaine dernière, les 28 et 29 novembre, l’AGMC a organisé une conférence très réussie de deux jours au mess des officiers de l’armée de terre à Ottawa. Le thème de la conférence était, «Protection, Sécurité, Engagement la nouvelle politique de défense du Canada et les ingénieurs». La première journée comprenait des présentations formelles et des discussions portant sur l’impact de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement (PSE) de 2017. Et le deuxième jour était une réunion d’affaires de l’AGMC.

La première journée a débuté avec le brigadier général Derek Basinger, directeur général Intégration des capacités et des structures, qui a donné un aperçu de la PSE. La conférence a donc reçu la «ligne officielle» sur la politique visant à fournir une bonne base pour la discussion générée par quatre groupes. Chaque panel était dirigé par un officier supérieur retraité bien expérimenté et trois présentateurs bien informés.

Le premier groupe, présidé par le brigadier général (retraité) Matthew Overton, directeur exécutif de l’Institut de la Conférence des associations de la défense, était une vision théorique de la politique. Parmi les conférenciers figuraient les professeurs Stephen Saideman et Stephanie Carvin de l’Université Carleton et le colonel (retraité) Charles Davies. Le second groupe chargé d’équiper la force était dirigé par le brigadier général (retraité) Chris Ford. Deux représentants de l'industrie, Mark Tayler de SEI et Pierre Bilodeau d'Esri, et le lieutenant-colonel Pascal Boucher, directeur des besoins en terrains 7 (AC), ont discuté de questions relatives à l'acquisition et à l'équipement des FC. Le troisième groupe animé par le lieutenant-général (retraité) Michel Gauthier a examiné les questions relatives à la formation et aux opérations découlant de la politique de le PSE. Le groupe était composé de trois officiers représentant les niveaux stratégique, opérationnel et de génération de forces des Forces armées canadiennes. Les présentateurs étaient les lieutenants-colonel Clair Bramma (EMIS), Adam Zima (COIC) et Ken Brooks (ARC). Le panel final a examiné Infrastructure pour soutenir le PSE. Le major-général (à la retraite) Daniel Benjamin, modérateur du panel, était composé du major-général (à la retraite) Karl McQullan, maintenant vice-président de CDC, le lieutenant-colonel (à la retraite) Marc Desjardins, maintenant directeur principal, Livraison des projets de construction au SMA(IE) et le lieutenant-colonel Ken Brooks de l’ARC. Tous les groupes d'experts ont rempli leur mandat et fourni des présentations informatives et animées, ainsi que des réponses aux questions du public.

Immédiatement après le déjeuner, le major-général Sylvain Sirois, CEM SMA (IE) et ingénieur militaire en chef du Canada, a présenté l'état de la situation du génie. Son point de vue est que le GMC se porte bien et que nos capacités sont reconnues et célébrées. Le leadership est fort, bon nombre de nos officiers supérieurs du génie occupant des postes très importants de leadership dans les Forces armées canadiennes. Les exemples incluent la lieutenante-générale Christine Whitecross occupé la poste de commandant du Collège de défense de l'OTAN à Rome et le lieutenant-général Paul Wynnyk qui est le VCEMD. De plus, un certain nombre d’Adjucs du génie sont sélectionnés pour des postes de direction importants et difficiles, tels que l’Adjuc Alain Guimond, Adjuc des Forces armées canadiennes.

La journée s'est terminée par une réception dans les «Stables», la barre inférieure du mess des officiers de l’armée de terre à Ottawa.

Le deuxième jour de la conférence nationale a été consacré aux affaires de l’AGMC. Le colonel (retraité) Richard Dickson a succédé à l’Adjuc (retraité) Kevin Patterson à la présidence de l’Association. Malheureusement Kevin n'était pas présent car il travaille actuellement dans l'Arctique. Richard a fourni le rapport annuel de l’AGMC. Le rapport du trésorier était très positif et l’Association était en bonne forme financière. Le registraire national, John MacPherson, a rendu compte de l'état des membres. Le vice-président chargé de la liaison avec les entreprises, Dave Carney, a rendu compte de l'opération SAPPER CLAUS et des divers programmes d'affinité soutenant le AGMC. Ken Holmes, vice-président, Patrimoine et Histoire, a rendu compte de l’état de plusieurs activités associées. Les chapitres ont chacun eu l’occasion de faire un exposé sur les activités et l’état de leurs chapitres respectifs. Après le déjeuner, le nouveau président a mené une bonne discussion sur la voie à suivre pour l’AGMC.

La conférence s'est achevée dans l'après-midi, mais bon nombre des participants se sont rendus à un très animé, et agréable dîner d'automne GMC de la région de la capitale nationale jeudi soir. Dans l’ensemble, la conférence a été un succès avec une bonne représentation des chapitres à travers le pays. La planification du prochain congrès national commencera une fois que la poussière sera retombée sur celui-ci.