Commémorer l’opération BERLIN de la Deuxième Guerre mondiale – L’évacuation d’Arnhem

The popular book 'A Bridge Too Far' describes Op MARKET GARDEN and was made into a movie
Op BERLIN Memorial near Driel in Holland
'The Storm Boat Kings' tells the story of the 23rd Fd Coy during Op BERLIN
1943 Evinrude 50 Horsepower outboard on display at the National Liberation Museum in Groesbeek (about 25 km south of Arnhem).
Publication Date 
14 Jul 2016

Rédigé par Bill McVean et Ken Holmes

Ce fut avec grand plaisir que nous avons reçu récemment un rapport des activités de Bill McVean durant les commémorations de la bataille d’Arnhem en septembre 2015. Bill McVean est un fin connaisseur de la bataille d’Arnhem, qui s’est déroulée au cours de la Deuxième Guerre mondiale et du rôle joué par la 23e Compagnie de campagne du Corps du génie royal canadien (CGRC) lors de l’évacuation nocturne de parachutistes alliés, le 25 et le 26 septembre 1944, sous les tirs nourris de l’ennemi à la suite de l’opération MARKET GARDEN.

Cette année, plusieurs autres événements additionnels ont été ajoutés aux commémorations pour souligner la contribution du génie à cette bataille. Plus tôt cette année, les deux anciens combattants survivants de la 23e Compagnie de campagne du CGRC à Arnhem, Gerry Gaudet et Don Somerville, ont reçu la Légion d’honneur de la part du gouvernement français pour leur contribution à la libération de la France. De plus, un nouvel abri a été trouvé pour un autre moteur hors-bord Evinrude de 50 chevaux de 1943 qui a propulsé les embarcations « Canadian Storm Boats » cette nuit-là durant la Deuxième guerre mondiale sur le fleuve du Rhin.

Opération MARKET GARDEN

Cela faisait trois mois déjà depuis le début de l’avancée alliée dans le Nord-Ouest de l’Europe, en commençant par l’invasion de la Normandie. Débutant le 17 septembre 1944 pour une durée de trois jours, 10 000 membres d’une troupe aéroportée de la British 1st Airborne Division ont atterri sur le côté Nord du fleuve du Rhin près d’Arnhem et d’Oosterbeek dans les Pays-Bas avec comme objectif de saisir le plus important pont routier traversant le fleuve du Rhin à Arnhem. On espérait que le fait que le pont se trouve entre les mains des alliés permettrait à l’armée britannique, dirigée par des chars des XXX Corps, de faire une entrée rapide en Allemagne et de mettre fin à la guerre d’ici Noël.

La bataille d’Arnhem/d’Oosterbeek s’est avérée une terrible défaite pour les Britanniques. À la fin de la bataille, alors que la majorité de la division avait été capturée ou tuée, seulement 2 400 des 10 000 membres de la troupe aéroportée ont réussi à s’échapper en traversant le fleuve Rhin. Le nom de code de l’opération d’évacuation était « opération BERLIN » et elle a été exécutée par deux compagnies de campagne du CGRC (soit les compagnies de campagne 260 et 553) et par deux compagnies du CGRC (la 20e et la 23e compagnies de campagne). Compte tenu de la position qui lui avait été assignée, soit à l’opposé du groupe principal des évacués et du fait que son matériel consistait d’embarcations Storm Boats propulsés par de gros moteurs hors-bord, la 23e Compagnie de campagne du CGRC a sauvé plus de 90 % des personnes évacuées.

Commémorations de la bataille d’Arnhem – Septembre 2015

Bien qu’elles aient attiré moins de personnes que l’année dernière (lors des commémorations soulignant le 70e anniversaire), les commémorations annuelles de septembre de cette année de la bataille d’Arnhem ont tout de même attiré des milliers de personnes à la séance de parachutisme de samedi à Ginkel Heath et au service commémoratif de dimanche au cimetière de guerre du Commonwealth à Oosterbeek.

Le service annuel de samedi au monument commémoratif du génie a attiré des centaines de personnes. On constate un intérêt sans cesse croissant ainsi qu’une appréciation pour ce qui a été accompli dans le cadre de l’opération BERLIN, soit l’évacuation de la 1re Division aéroportée britannique d’Oosterbeek. Le monument commémoratif du génie se trouve près de Driel, à l’endroit où la 23e Compagnie de campagne avait transporté ses embarcations Storm Boats et ses moteurs hors-bord Evinrude par-dessus des crues de 20 pieds à destination du Rhin.

Bill cherche à acquérir des artéfacts importants relativement à ces embarcations et à leurs moteurs hors-bord pour aider à perpétuer cet événement historique dans l’histoire du Génie royal canadien.

Comme les embarcations Storm Boat étaient fabriquées en bois et en contreplaqué, il est très peu probable que l’on puisse en trouver une entière. On continue à chercher des plans ou tout autre indice menant aux immeubles où seraient entreposées ces embarcations. Des chercheurs en G.-B. et au Canada n’ont trouvé qu’une seule entreprise en Angleterre qui bâtissait des Storm Boats. Cette entreprise n’a bâti que du matériel pour l’effort de guerre, mais aucun dossier ne semble avoir survécu. Au Canada, durant la guerre, de nombreux ponts Bailey flottants ont été construits en Ontario, à Penatang et à Orillia. Comme les ponts flottants se construisent d’une façon semblable aux embarcations Storm Boat, il est possible que certains Storm Boats aient été construits au Canada. Toutefois, il reste à trouver de la documentation en ce sens.

Le moteur Evinrude hors-bord 8008 de 50 chevaux de 1943 a été utilisé pour faire fonctionner les Storm Boats canadiens cette nuit-là sur le Rhin. Basés sur un produit commercial, ils étaient très puissants à l’époque. Bill a eu plus de succès dans sa recherche du moteur hors-bord. Un de ces moteurs, de la même marque, du même modèle et de la même année, sera bientôt exposé au musée national de la libération à Groesbeek (à environ 25 km au Sud d’Arnhem). Le moteur Evinrude fera partie d’une exposition à propos des troupes polonaises d’Arnhem qui faisaient partie de la 1st Airborne Division du Royaume-Uni. Il s’agit du troisième moteur de Storm Boats achetés par Bill McVean. Les autres moteurs sont exposés au Musée militaire canadien de la BFC Gagetown à Oromocto, au N.-B., et dans l’édifice du quartier général régimentaire du 2e Régiment du génie dans l’édifice Neder Rhine , qui se trouve à la BFC Petawawa, en Ontario.