Colonel Martin Gros-Jean, CD

Colonel Martin Gros-Jean

Le colonel Martin Gros-Jean s'est enrôlé en janvier 1997. Après l'obtention d'un baccalauréat en génie électrique de l'Université Laval et quelques emplois dans le secteur civil, il décide de joindre les Forces à titre d'ingénieur militaire.

Au cours de sa carrière, le Colonel Gros-Jean occupe plusieurs postes au sein des Forces armées canadiennes, tant du côté Génie de combat que du côté Génie construction. Il a été, entre autres, commandant de troupe, commandant adjoint d'escadron, capitaine-adjudant, commandant d'escadron, officier senior d'état-major et commandant du Service du génie. Ses mutations l'ont mené à Gagetown, Valcartier, Edmonton, Montréal, Ottawa, Toronto et Winnipeg. Au pays, il a participé aux opérations humanitaires lors des inondations de la Rivière Rouge au Manitoba en 1997 et lors de la tempête de verglas au Québec l'année suivante. En 2005, il a conduit une opération visant à établir la souveraineté du Canada dans l'Arctique. À l'étranger, il a participé à deux opérations soit en Bosnie-Herzégovine en 1999-2000 et en 2008-2009, où il a passé plus de 11 mois en tant qu'officier de liaison en chef auprès des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Le Colonel Gros-Jean est gradué du Programme de commandement et d'état-major interarmées et du Collège de commandement et d'état-major de la Force terrestre. Il a récemment occupé le poste de chef d’état-major au sein de la 1ère Division aérienne du Canada et est maintenant le commandant du Groupe des opérations immobilières des Forces canadiennes.
Il vit avec sa conjointe des vingt-trois dernières années avec laquelle il a eu deux garçons, un de 12 ans et un de 13 ans qui, comme leur père, aiment l'escalade.