Adjudant-chef J.L.L.D. Gratton, CD

Adjudant-chef J.L.L.D. Gratton, CD

L’adjudant-chef J.L.L.D. "Daniel" Gratton s’est enrôlé dans les Forces canadiennes comme électricien le 2 janvier 1980 à St-Jérôme, QB.

Après avoir complété son instruction de base à St-Jean, il est affecté à la 1ère Unité du Génie construction, à Winnipeg, au Manitoba; il y travaille à titre d’électricien pour le projet de modernisation de la Station des Forces canadiennes Flin Flon, au Manitoba. En mars 1981, il est muté à la section du Génie construction de la Base des Forces canadiennes Valcartier. Dans le cadre de cette mutation, il participe à l’opération Hurricane et, en 1983, complète son cinquième niveau de qualification, puis effectue une période de service de six mois, soit d’avril 1983 en avril 1984, à la Station des Forces canadiennes Alert. Le soldat Gratton est promu au grade de caporal le 13 février 1983. Au cours de l’été 1986, le caporal Gratton est muté à la Première unité du régiment du génie du combat à Chilliwack, en Colombie- Britannique. Durant cette mutation, il effectue une tournée de six mois à Chypre, soit de septembre 1986 en mars 1987, avec le régiment aéroporté. Au terme de son affectation auprès des Nations-unies, il a prend part à l’Exercice Rendez-Vous 1987 à Wainwright, en Alberta.

Toujours en 1987, le caporal Gratton est promu au grade de caporal-chef et muté à l’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC) à Chilliwack, en BC à titre d’instructeur en électricité. Il est ensuite promu au grade de sergent, en août 1989, et demeure à la EGMFC pendant trois autres années.

Lorsqu’il est promu au grade d’adjudant, en 1992, il est affecté à la Première unité de Génie construction à Winnipeg, au Manitoba, à titre de superviseur de la section d’électricité. Au cours de cette affectation, il participe aux travaux de modernisation du bâtiment des opérations à la Station Alert des Forces canadiennes, de même qu’à des travaux de rénovations à l’Ambassade du Canada à Moscou, en Russie, à la modernisation des systèmes d’alarme du Dépôt de munitions des Forces canadiennes Bedford, à la mise en service de systèmes internes à l’Ambassade canadienne de Beijing, en chine, et à diverses études en électricité au sein d’établissements des FC.

En 1995, l’adjudant Gratton est détaché auprès du Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international où il agit à titre de surintendant des opérations et des systèmes de construction à l’Ambassade canadienne de Beijing, en Chine. Lorsqu’il est promu au grade d’adjudant-maître, en 1998, il est muté à la Base des Forces canadiennes Bagotville où il exerce les fonctions de Directeur des opérations au sein de la section du GC. En juillet 1999, l’adjudant-maître Gratton retourne à Beijing, à titre de gestionnaire de projet pour le projet d’agrandissement de l’Ambassade canadienne.

En octobre 2000, il est muté à la Base des Forces canadiennes Winnipeg, à titre de Directeur des opérations de la Section du Génie construction, puis devient Adjudant-maître de l’unité. Au cours de cette affectation, il se joint à la Force de stabilisation Roto 10 en Bosnie Herzégovine, de mars en octobre 2002.

Il est promu au grade d’adjudant-chef, en 2003, et muté à la 1ere Division aérienne du Canada, Entraînement du génie de l’air où il exerce également les fonctions de chef de l’entraînement A1. En mai 2005, l’adjudant-chef Gratton déménage à Ottawa pour y exercer les fonctions de Gestionnaire de carrière de toutes les sept occupations du génie construction.

L’adjudant-chef Gratton est nommé Adjudant-chef de la Branche du Génie militaire canadien, le 31 mai 2007.