Vous voulez obtenir les dossiers d’anciens membres du Génie militaire canadien?

Canadian Engineers World War I
RCE Badge circa 1937-1952
RCE Badge circa 1952-1970
CME Badge

Si vous êtes à la recherche de renseignements sur un ancien militaire, votre principale source d’information sera généralement Bibliothèque et Archives Canada (BAC). Cette organisation est chargée de conserver les dossiers militaires d’un membre des Forces armées quand le ministère de la Défense nationale n’en a plus besoin en raison de la libération ou du décès de la personne. Les types de documents disponibles en ligne figurent à la page Généalogie et histoire familiale.

Les autres dossiers gouvernementaux peuvent être trouvés à l’aide de l’outil de recherche (une ancienne version, mais très conviviale) à ArchiviaNet: Recherche en ligne. Pour les archives de la Première Guerre mondiale, utilisez le numéro de groupe d’archives 150. Le numéro 24 touche les dossiers d’après la Première Guerre.

La Loi sur la protection des renseignements personnels définit les protocoles régissant la capacité du public d’avoir accès aux documents. Par exemple:

  • Les dossiers des participants à la Première Guerre mondiale sont accessibles au public;
  • Les dossiers de militaires tués en action pendant la Deuxième Guerre mondiale sont accessibles au public. BAC travaille actuellement à un projet de numérisation pour tous les décès de la Deuxième Guerre mondiale. Les dossiers terminés apparaissent dans l’outil de recherche à Recherche : Dossiers de service de la Deuxième Guerre mondiale – victimes de guerre 1939-1945
  • Les dossiers de membres du personnel décédés depuis au moins 20 ans sont accessibles au public mais doivent faire l’objet d’une demande d’accès à l’information. Les dossiers doivent être examinés pour protéger les renseignements personnels concernant un autre individu.

Consultez le document DEMANDE DE RESEIGNEMENTS MILITAIRES pour présenter une demande de renseignements sur une personne décédée. Lorsque vous demandez ces renseignements, BAC exige que VOUS fournissiez la preuve de décès. Il peut s’agit d’un certificat de décès, de dossiers de cimetières, de notices nécrologiques ou d’une photo de pierre tombale, par exemple.

Si vous n’êtes pas certain de la date du décès, certains sites peuvent vous venir en aide. Si la personne visée est décédée pendant une guerre, elle figurera sans doute sur le site Mémorial virtuel de guerre du Canada (MVGC). Si elle faisait partie de la Légion royale canadienne, son décès pourrait figurer dans la Revue de Légion. Si vous croyez que la personne figure sur une liste de victimes, vous pouvez consulter la vaste archive de coupures de journaux dans des sites comme Musée Canadien de la guerre.

Pour la plupart des demandes d’information touchant un membre de la famille, BAC vous fournira ce qu’ils appellent un « paquet généalogique ». Cela comprend généralement des copies d’une dizaine de pages de documents d’enrôlement et de libération, ainsi que le dossier de service et de perte. Dépendamment de la charge de travail au moment de la demande, cette information peut mettre plusieurs mois à arriver. Si vous voulez davantage de renseignements, préparez-vous à attendre, car la vérification de dossiers militaires pour confirmer qu’ils ne contiennent pas de renseignements personnels concernant d’autres individus peut être un processus laborieux.

Le dossier de service contiendra toutes les affectations, toutes les promotions et toutes les autres activités importantes liées au personnel. La plupart de ces documents ne seront pas rédigés clairement et contiendront de nombreuses abréviations. Si vous voulez comprendre ces abréviations militaires, une des meilleures sources est le site  Généalogie et histoire familiale ou on peux trouver une liste des abréviations utilisées dans les dossiers de service militaire.

Si vous voulez en savoir plus sur les activités du militaire alors qu’il se trouvait dans une unité donnée, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Histoire officielle. Lisez le volume approprié de l’histoire du CRGC/GMC. Votre bibliothèque locale peut peut-être en obtenir une copie par prêt interbibliothèques. Voir notre page Histoire des Génie militaires canadiens.
  • Journaux de guerre. Les journaux de guerre sont conservés chez BAC à Ottawa et documentent les activités quotidiennes. Voir ArchiviaNet: Recherche en ligne. Les journaux de guerre sont de longs documents et il est souvent difficile d’y effectuer des recherches, alors vous préférerez peut-être engager un recherchiste indépendant dans la région d’Ottawa pour les effectuer. BAC possède une liste de ces personnes. La plupart des journaux de guerre des unités de la Première Guerre mondiale ont été mis sur microfilms et numérisés. Vous les trouverez en ligne à ArchiviaNet: Recherche en ligne. Un certain nombre des journaux de la Deuxième Guerre sont également disponibles sur microfilms et ce projet de numérisation se poursuit. Vous pourrez déterminer si le journal qui vous intéresse a été numérisé après avoir présenté une demande de reproduction à Demandes de reproduction.
  • Histoires d’unités. Un certain nombre d’histoires d’unités existent dans divers endroits à l’échelle du pays. Pour déterminer si un tel document existe pour une unité donnée, présentez une demande au Musée du GMC en utilisant le lien au bas de la page.

Pour obtenir de l’aide, écrivez à l’adresse CME.Research@sympaticio.ca.

1er septembre 2 0 14

Available Files: 
AttachmentSize
PDF icon Downloadable, Clickable document32.01 KB