Spr Peter Charbotte - 2ème Cie de campagne

Gravestone for Spr Peter Charbotte in the Dieppe Canadian War Cemetery, Hautot-sur-Mer, France
Gravestone for Spr Peter Charbotte in the Dieppe Canadian War Cemetery, Hautot-sur-Mer, France

Traduction libre faite par Major Philippe Chesne, CD

Sapeur Peter Charbotte est né en 1916, à Golden Lake, en Ontario (ON). Après avoir assisté à une année d'études secondaires, il travailla dans les mines près de Timmins, ON, en tant que chauffeur et machiniste. Il s'est enrôlé avec la 2ème Compagnie de campagne à Toronto, le 13 septembre 1939, avec qui il a commencé sa formation. Peter était qualifié comme chauffeur lorsqu'il s'est embarqué à Halifax pour l'Angleterre, le 12 mai 1940.

Sapeur Charbotte est arrivé au Royaume-Uni en mai 1940 et a rejoint le corps principal de la 2ème Compagnie de campagne qui n'était arrivé à Aldershot que le mois précédent. En Angleterre, sa compagnie travaillait à la construction de camp à Aldershot et se préparait à déménager à Coolham. À la mi-mai 1942, la 2ème Division canadienne a été placée dans Corps de réserve et la 2ème Compagnie de campagne a déménagé à Coolham dans le sud-est de l'Angleterre pour d’autres travaux de construction et de la formation. Ils venaient de s'installer lorsqu'ils ont commencé un vaste programme d’entrainement et d'exercices pour préparer le Raid de Dieppe.

Au Raid de Dieppe, Sapeur Charbotte a été promu au rang de Caporal par intérim et a été chef d'équipe dans le groupe « Shack » dont il était un des 59 membres, tous rangs confondus. Les cibles de ce groupe étaient dans la cour ferroviaire de Dieppe. Il s'agissait d'une grande opération car il était estimé qu'il y avait dans cette cour 30 locomotives et 200 pièces de matériel roulant. Les objectifs incluaient des locomotives, le tunnel, un plateau tournant, le matériel roulant, les magasins, les réservoirs d'huile, les hangars à moteur, les ateliers d'usinage, les boîtes de signalisation et les divers autres bâtiments et interrupteurs.

Le groupe Shack a été organisé en sept équipes et Charbotte a été chargée d'une équipe de trois hommes qui devait localiser et détruire les boîtes de signaux associées au réseau ferroviaire. Ces sapeurs ont été piégés par un énorme feu ennemi sur la plage, le mur de l'Esplanade et toutes les approches de la ville de Dieppe. Ils ne pouvaient pas avancer dans la ville pour démolir leurs cibles assignées et le caporal Charbotte a été tué en action. Il est enterré dans le cimetière de guerre canadien de Dieppe, Hautot-sur-Mer, en France.

 

{... avec l'aide de la recherche par le Musée canadien des ingénieurs militaires ....}

 

Available Files: 
AttachmentSize
PDF icon Downloadable version563.37 KB