Hommage aux sapeurs tombés au combat

Nous nous souviendrons d’eux

Les sapeurs ont toujours été au premier rang de la bataille et le poids de leurs pertes est en proportion tout aussi lourd que celui de n’importe quelle autre arme.

Vous trouverez ci-après quelques exemples de leur sacrifice extraits des principales batailles et opérations de notre histoire.

  • Hommage aux sapeurs morts au champ d’honneur pendant le raid de Dieppe. Le 19 août 2017, nous avons commémoré le 75e anniversaire de l’opération JUBILEE, soit du raid de Dieppe. Ce jour-là, 85 % des sapeurs canadiens ont été tués. Il s’agit des pertes les plus lourdes qu’une unité n’ait jamais subies. Que 10 des 71 sapeurs qui ont débarqué sont rentrés en Angleterre et que 8 des 98 membres des équipes de démolition sont revenus. Au total, 27 sapeurs sont morts sur la plage, dans les bateaux, des suites de leurs blessures à l’hôpital ou en captivité. Dans le cadre des activités organisées pour commémorer le 75e anniversaire du raid de Dieppe, l’AGMC a rédigé un hommage à chacun des sapeurs canadiens morts pendant le raid ou en tant que prisonniers de guerre. Nous vous invitons à prendre le temps de consulter la liste en entier et à vous souvenir de ces braves jeunes Canadiens.
  • Hommage aux sapeurs morts le jour J à la plage Juno. Dans le cadre de ses activités pour commémorer le 70e anniversaire du jour J en 2014, le Centre Juno Beach a publié un dossier « Hommages » pour chacun des soldats canadiens morts au champ d’honneur le 6 juin 1944 pendant l’invasion de la Normandie. La première ébauche des dossiers était peu détaillée et généralement incomplète. Grâce à l’aide d’étudiants de Smiths Falls, en Ontario, de l’Association du musée du 6e Escadron du génie à North Vancouver, en Colombie-Britannique, et de membres de l’Association des vétérans de la 5e Compagnie de campagne à Ottawa, l’AGMC a élaboré un profil pour chacun des 18 sapeurs tués le jour J et qui, pour la plupart, avaient devancé l’infanterie d’assaut. Toutes proportions gardées, le nombre de soldats morts, blessés ou disparus était parmi le plus élevé de toutes les branches. Prenez un moment pour lire les hommages à nos sapeurs du jour J qui ont fait le sacrifice ultime. Consultez toutes les entrées pour bien comprendre combien de « Canadiens ordinaires » ont répondu à l’appel pendant la Deuxième Guerre mondiale et comment ils ont tous contribué au succès de l’invasion du jour J.