Le trophée commémoratif Hertzberg

Hertzberg Memorial Trophy

En 1950, l’ACGM (Association canadienne du Génie militaire) a introduit le Trophée commémoratif Hertzberg en mémoire du Major-général C.S.L. Hertzberg, CB, MC, VD, qui fut ingénieur en chef, Première armée canadienne en 1942-43. Ce trophée est remis annuellement à l'unité de réserve du Génie qui complète avec succès un projet autonome d'une valeur significative en matière de formation et / ou de relations communautaires civiles ou militaires. Le produit fini est normalement de nature permanente.

Les récipiendaires du Trophée Hertzberg ont été:

2002 8 Field Engineer Regiment
2001 31 Combat Engineer Regiment (The Elgins)
2000 56 Field Engineer Squadron
1999 31 Combat Engineer Regiment (The Elgins)
1998 31 Combat Engineer Regiment (The Elgins)
1994 56 Field Engineer Squadron
1993 56 Field Engineer Squadron
1992 56 Field Engineer Squadron
1991 45 Field Engineer Squadron
1990 56 Field Engineer Squadron
1989 3 Field Engineer Regiment
1988 56 Field Engineer Squadron
1987 8 Field Engineer Regiment
1986 56 Field Engineer Squadron
1985 8 Field Engineer Regiment
1984 44 Field Engineer Squadron
1983 8 Field Engineer Regiment
1982 44 Field Engineer Squadron
1981 44 Field Engineer Squadron
1980 6 Field Engineer Squadron
1978 6 Field Engineer Squadron
1977 6 Field Engineer Squadron
1964 25 Field Squadron
1963 7 Field Squadron;
1962 3 Field Squadron
1961 25 Field Squadron
1960 1Tp-14 Field Squadron
1959 2 Field Squadron
1958 7 Field Squadron
1957 3 Field Squadron
1956 2 Field Squadron
1955 3 Field Squadron
1954 30 Field Park Squadron
1953 1(Brighton)Field Squadron
1952 30 Field Park Squadron

 

  • Major-General Charles Sumner Lund Hertzberg, CB, MC, VD

    Major General C.S.L. Hertzberg CB, MC, VD

    Major General C.S.L. Hertzberg

    Major-général Charles Sumner Lund Hertzberg, CB, MC, VD

    Le major-général Charles Sumner Lund Hertzberg est né à Toronto en 1886. Il est diplômé de l'École de sciences pratiques de l'Université de Toronto en 1905. Il a été ingénieur-conseil avant et après la Première Guerre mondiale. Il a joint le 2 Field Company Canadian Engineers (CE) En 1902, et a été commissionné en 1904. Il est allé à l'étranger en 1916, puis en France avec la 7e Field Company CE plus tard cette année. Il a reçu la Croix militaire en janvier 1917 pour la galanterie remarquable dans l'action. Il a été blessé à la poitrine à la crête de Vimy et, après une longue période de convalescence, il est retourné au Canada en juin 1917 où il a servi comme adjudant de l'Hôpital militaire de Toronto. En septembre de 1918 il a déployé en tant que deuxième au commandement de la 16ème Compagnie de campagne, CE qui faisait partie de la Force Expéditionnaire Sibérienne. Six mois plus tard, il est promu major et nommé commandant. La République slovaque lui a décerné sa Croix de Guerre pour ses services en Sibérie.

    Le 16 novembre 1939, il fut nommé commandant de la 1re Division des Ingénieurs au grade de lieutenant-colonel. Sa montée suivante fut mercurielle. En mai 1940, alors qu'il était encore CRE, il fut promu colonel. À la formation du Corps VII britannique en juillet de 1940 il a nommé ingénieur en chef et a été promu brigadier. Dans une réorganisation du quartier-général en Novembre, il a pris le contrôle direct de tous les travaux, construction et toute la planification pour l'expansion future et le développement technique. En 1941, en tant qu'ingénieur en chef du 1er Corps canadien, il a mené 20 inspections détaillées couvrant toutes les unités du GRC.

    Le 6 avril 1942, il est promu major-général et nommé ingénieur en chef, 1re armée canadienne. Il a été le premier ingénieur canadien à occuper ce poste. Le 23 juin 1943, il remit la nomination au brigadier Melville.

    En octobre 1943, il se rendit en Inde pour conseiller le Commandement de l'Asie du Sud-Est sur la construction rapide d'aérodromes utilisant des revêtements bitumineux préfabriqués. Le Major-général Hertzberg est mort de la variole à New Delhi en janvier 1944.